Ligue des Poètes

L ‘Afrique pleure

Quand je vois l’Afrique, plein dans les yeux,
Sa tristesse me rend très malheureux,
Son histoire se laisse deviner,
A travers ses peuples expatriés.

Ce mensonge

« Tu le crois, Ô lecteur, ce mensonge affûté,
Qui endort tes pleurs et ronge ta bonté,
Ton silence lui sert une offrande habitée… »

C’est le printemps

Deux hirondelles
Deux tourterelles
C’est le printemps
En choeur chantant

La Nuit d’Avril

Muse, à nos amours
Voilà que s’installe la nuit
Désormais, le passé s’est enfui
Il ne reste plus que nous deux
Approche-toi, je vais allumer le feu
À moi fidèle de toujours

NOUVELLE IVRESSE (2)

Les mots tanguent, un peu ivres
Cherchent l’équilibre
Trébuchent un peu
Un brin capricieux
Hésitants, convalescents

VIS. TA. VIE

Vis ta vie. Vis ton histoire. Souris à l’amour avec cette volonté, toujours d’aimer,et d,y-croire de s’accrocher, et d’en vouloir. Vis ta vie et laisse parfois tes larmes couler. sans  jamais avoir à le regretter. Souris à l’amour, et aux… Lire la suite →

LA MANDORE

J’ai perdu bien du cœur à soupçonner les roses,
D’obéir à Ronsard pour te rendre éphémère …

Joie mise en demeure

J’irai, s’il le faut bien au-delà des sons
Ceux qu’on ébruite pour la confusion !
Et dire à mes enfants : vous êtes solutions
C’est à vous d’être présent en l’occasi

Princesse des îles .

La Réunion île intense se fait toujours belle au réveil

Un voile sur une voûte d’ arc -en -ciel …

Ô Demeure !

Ô Demeure, depuis quelques temps abandonnée, Me voici, pénétrer en ton cœur, en ton âme, Où j’ai laissé, en toi, tous mes mots passionnés, Écrits sur tes murs à la lueur de mes larmes. * Me revoilà donc, le front… Lire la suite →

Dans les chairs intimes

Autour de la table de lecture
Se regroupent des jeunes, des adultes
Et des gens âgés, dont un très vieil homme
Lit délicatement les journaux, et il les contemple.

Au coucher du soleil

Le par​fum persistant du myrte fleuronnant
Dans les bosquets jonchés d’un feuillage innombrable…

NUITS BLEMES

Le soir qui tombe et que plus rien ne dérange comme le rideau d’une scène où la lumière s’éteint Les derniers feux du jour que la lune démange ferment des volets qui nous cloitrent en leurs seins. Et les chats… Lire la suite →

Notre amitié

Je sais que ton miroir a versé quelques larmes
Sous l’ombre des nuages du destin qui s’acharne
Quand je sens mon cœur battre parfois j’entends le tien…

Il y avait

Il y avait Il y avait des abeillesIl y avait sept merveillesCe matin je m’éveilleEt rien n’est plus pareil ! Il y avait des mésangesIl y avait même des angesDes êtres que la folie engrangeBatifolant dans la fange Il y… Lire la suite →

Un tant soit peu . . .!!!

Un tant soit peu. . .  Rien qu’un mot de toi Une pensée qui effleure notre calvaire Pour expier le montre doigt Et renier l’effort que vit notre affaire Rien qu’une parole de toi Conjurer le mauvais sort Faire oublier… Lire la suite →

Pourtant…

L’indifférence, la violence se déchaînent
Et prétextent briser les lourdes chaînes…
Tu dis Amour, mais en toi la haine…
Tu dis Joie, mais en toi la peine…

Insurrection poétique

Liberté reviens-moi au centuple

Fleur en déclin…

Peinture de F. Cembranelli Fleur en déclin… .Elle avait l’allure frêle, ténue d’un pétale flottant au ventÉlégante dans sa robe de taffetas rappelant crinoline de fleursSon visage friponné comme corolle fleurie souriait au tempsFluette aérienne, comme plume s’envolant vers un ailleurs… Lire la suite →

-Danse Lascive-

…Son parfum ouvre mes narines
Et enivre mon cœur…

À ma femme

Dieu t’a ouvert la porte
Que tu cherchais en vain.
Vas-y, alerte et forte,
Suivre ton lendemain!
Terminer tes études
À l’université,
Et sans incertitudes
Avec ta

Le souffle endormi

La nature se repent belle endormie souillée

Un sou9rire rien de plus

Il est nu surprenant , éphémère.
Il rend gracieux le minois sévère.
Attrape cœurs de son filet malin,
il habille l’être de son air coquin.

….

prends garde à ceux!

le fruit à peine éclos, n’est déjà plus demain….

« Anciens poèmes

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils