Ligue des Poètes

Une forêt délaissée

L’été résiste encore en ce début d’automne. Les bois accueillent bien les promeneurs. Pas de large flaque ni d’infâme berdouille. Pas de nuages gris, suave est la chaleur. Les feuilles hésitent encore à se teinter de rouille.  Ni vent ni… Lire la suite →

Rêveries

Je suis assis là, sur le bord de mes rêves

Impromptu

Tout a une fin
La vie d’ailleurs
Mal ou bien
Viendra son heure

L’écho du silence

Sur les pas de la vie, j’ai goûté ton bonheur

Un long chemin vaseux (sonnet caudé)

Pas à pas le néant sur des chemins vaseux,

La mémoire qui flanche, alors plus rien n’existe ;

Les récits effacés dans un brouillard gazeux,

Avec rage toujours l’a

JOYEUX ANNIVERSAIRE MAMAN

Que d’hivers, et de printemps sont passés et que me reste-t-il à présent sinon ton image,sur un portrait accrochée au mur et qui par instants,me rapproche de toi, et me rassure. Comme un petit enfant je me sens souvent égaré… Lire la suite →

Vie Actuelle

Espace d’un moment, tu toi, nous vous, ils, nous n’avons pas de race

Vous ai-je dit ce matin ?

« Vous ai-je dit ce matin, Ô mon âme assoupie,
Que le rêve qui nous porte en ces soirs d’été,
Prend des teintes de marbre et de pierres assombries ?… »

Le mal être

Ce soir,  je sens très fort, un mal être,  Une émotion qui pèse comme un fardeau. Mon cœur que l’épouvante pénètre, Subit les fortes douleurs de l’étau  Ce matin, tout était encore beau Mes pas étaient sûrs et trop bien… Lire la suite →

MES PORTE-BONHEUR 🍀 🐞

J’attends le nouvel an comme un druide impatient
D’un baiser sous le gui bien avant toute France.

Tes cigarettes

C’est un maudit

Aime la vie

Passe l’envie

Prends la surette

Alors arrête

Tes cigarettes

Jazz de mon temps

Je n’ai plus le temps
Mais je le prends
Avec l’archet du violon d’avant

La Mama !

Elle est la chandelle qui de sa flamme, se brûle
Quand pour l’un de ses enfants, rien ne va
Elle est la comptable
Qui calcule
Et débite
Au dépend de son bonheur

La passion tisse

Attention ! La tension

Amoureuse submerge,

Proteste, condense

Sa patience, brûle sur le charbon de la passion.

– ALCHIMIE –

Quand les mots s’écrivent
Et dépassent ma pensée
Plus rien n’a de sens
Et encore moins son contraire……….

Voici que voilà. . . !!!

Voici que voilà. . . Un poète ça fait rêver . . . !!!! Il est le gardien du cœur et des sentiments Du souffle et de l’avènement De l’éclosion et de la renaissance Du matin des rayons et de la… Lire la suite →

DÉCALAGE

Vivre en décalage avec le temps qui court, Il m’arrive souvent d’oublier heure et jour, Mon esprit vagabond m’entraîne dans un ailleurs, Déconnectée du réel pour un monde meilleur. J’ai choisi le silence pour inventer ma vie, Dès le lever… Lire la suite →

PRÉCARITÉ (23)

Routine, lassitude
Le poids des habitudes
Les jours se succédant
A un rythme effréné
Font que bon an, mal an
Le souffle vient à manquer

Invitation au voyage

Viens, viens je t’emmène en voyage

Regard célèste

La nuit profonde recouvre la terre.
Le ciel est parsemé d’étoiles,
et les nuages absents.
Le regard céleste omniprésent.

MA. SEULE. RAISON. DE. VIVRE

Tout cet amour que je porte pour toi je ne saurai sincèrement le décrire. Il est comme cette aquarelle qui revît en moi au fil des ans,et de nos souvenirs mais ce que je sais, c’est que si j’étais un… Lire la suite →

Les murmures des sens ( Le zegel)

Comme le vent du sud sur tes cheveux mon souffle ;

Tendresse de mots doux qui jamais ne s’essouffle,

Mon poème d’amour, la grâce d’un écoufle,

Murmures de

Mon prix

Quand elle est triste je deviens un artiste

Lettre à Leconte de Lisle

Ce texte n’est que pure fantaisie, tiré de mon imagination et écrit à l’occasion du bicentenaire de Leconte de Lisle

« Anciens poèmes

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils