Partagez

Des frissons nerveux

Des frissons nerveux

Gémissent du temps houleux,

Le corps se sent malheureux,

Le monde s’indigne sous un ciel brumeux.

Les yeux  regardent

Partout, ça sent le manque

De sécurité dans la rue,

On se retourne mille fois on  a  peur de l’autre.

Hier dans un lieu de lecture

J’ai étouffé mon rire sous les lèvres,

 La plupart des gens

Lève les yeux au même temps.

L’odeur de l’insécurité

Circule dans les esprits,

Inquiets ils perdent

La concentration sur leurs livres enrichissants.

Mon kif a perdu le goût

De la concentration en communauté, ma lecture rentre,

 Dans ce lieu public la  sérénité est dérangée, la cause

Serait-elle les prix exorbitants des enfants de Cadi ?

 La vie est trop chère. 

La plupart des trames

Est sous alimentée

L’âme se prive de ses désirs

Elle ne peut plus délecter ses séducteurs mets.

© Fattoum Abidi

21.12.2018



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes