Partagez

Nos chemins
en ce jour
se séparent,
nos chemins
en ce carrefour s’ éloignent.
Et je
te
regarde partir
sans mot dire
et je
te
regarde partir
et ce jour,je le maudit.
Et mes larmes,
comme des lames
transpercent mon âme,
et mes larmes
tel un brouillard
assombrissent mon âme.
Nous partons
sans nous dire au revoir,
nous nous éloignons
sans le moindre regard.
Et mon coeur
sans arret pleure,
et mon coeur
de plus en plus se creve.
On aurait voulu
se parler mais on a plus rien a se dire.
On aurait voulu s’écouter
mais de nous il ne reste que souvenirs.
Et je te regarde partir
sans mot dire,
et je te regarde partir
et ce jour je le maudit.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes