Partagez

Sonnet à VERONIKA

Depuis votre retour chère et tendre Veronika
Avec mes fleurs, à la rencontre du printemps
Fuyant mélancolie de l’hiver et de son froid,
Que ce radieux sourire fait vite passer le temps !

Savez-vous qu ‘il ne dort plus votre galant
Qu’à la belle étoile, admirant le firmament,
Souvenir de vos yeux si étincelants bel amour
que le soleil en plein hiver je le vois toujours.

je vous aime tellement ayez de mon cœur pitié;
par vos lèvres roses et délicieuses, si tourmenté
envoûté par la fraîcheur de votre corps, une merveille,

Enivré par ses délicates effluves sans pareilles,
Est-ce possible, à l’infini grisé par votre charme,
Tenir longtemps consumé par si douce flamme ?

Par Belhamissi Sadek publié le 15.02.2016

synopsis /
Ce texte fait partie d’un chapitre composé de 20 poèmes réunis sous le TITRE _Les amours de Veronika _ il est le neuvième de la série.
_La jeune et belle marquise Veronika épouse d’un richissime bourgeois âgé et malade est tombée amoureuse du jeune soupirant Nikolas écrivain et poète.
Après avoir déclaré sa flamme lui ouvrant enfin son cœur, Veronika lui adresse un billet dans lequel elle lui annonce qu’elle sera absente plusieurs semaines afin d’accompagner son époux pour ses soins .
L’euphorie de Nikolas est de courte durée, cédant la place à la déception et au désarroi, tout l’objet pratiquement de tous les poèmes précédant celui d’aujourd’hui.
_Cependant Veronika avait tenu sa promesse dans sa dernière correspondance le huitième poème « lors elle ne verra que vous votre Veronika « .
_Pour rappel/
Tous les personnages de ce chapitre Veronika et Nikolas sont imaginés par l’auteur .



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 7 votes