Partagez

Une revue par hasard se trouve entre mes mains,

Changera à jamais ma vie le lendemain,

Ta photo, ton regard m’ont touchée en plein cœur,

Sur ton visage on lit, ton parcours de malheur.

Je t’ai donné un nom et j’ai peint ton portrait,

Tu fais, Lisa, partie de ma vie désormais,

Tu n’es jamais très loin, je te dis ma tendresse,

Je te parle tout bas et ma main te caresse.

Je voudrais tellement te serrer dans mes bras,

Te voir jouer, sourire, courir dans le jardin,

Te donner tout l’amour que tu n’as point connu,

Toi Lisa mon amour, victime de la rue .

Je t’envoie des messages, des fleurs, des arcs en ciel,

Je te confie aux anges en regardant le ciel,

Je te tiens par la main, je sens même ta chaleur,

Quand je ferme les yeux pour un peu de bonheur.

Parfois même Il m’arrive de te parler de moi,

Du bonheur partagé à vivre sous notre toit,

Une larme furtive sillonne sur ma joue,

Je m’en remets à Dieu pour que tes jours soient doux.

Mary Galinié.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.89 sur 19 votes