Partagez

Dans le silence de la nuit
J’écoute le vent siffler
Contre les carreaux grelottants.

La tempête a balayé
L’ocre
Des feuilles mortes.

Un tapis aux couleurs cuivrées
Recouvre le fond du parc.

Les fleurs des rosiers
Commencent à se faner
De tristesse.

Sous la pâleur d’octobre
Les rayons de soleil
Poussent leur dernier soupir.

A L’ombre des feuillages frémissants
Tu me donnes
Mon premier baiser…

Photo personnelle

T.B.
7/10/2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.95 sur 43 votes