Partagez

Mes poèmes ébréchés
Je les offre
Aux vents qui soufflent
Entre les planches mal jointes
De mes amours.

Mes jours ensoleillés
Je les offre
À la poussière d’or filtrant
Entre les planches mal jointes
De mes amours.

Mes nuits d’éternité
Je te les offre
Entre les planches mal jointes
De notre maison.

De moi qui t’aime
Bien mal et tant.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.25 sur 12 votes