Partagez

Mon ami poète,
Ne dis pas que je suis malappris
Si je laisse la nuit entre tes mains
Si mon dernier mot
est un poème à gauche,
Et si je te conte des rêves
que j’ai cousus aux marges
d’un papier ensanglanté
C’est parce que la douleur du monde
est la chanson des Tourterelles.
Mon ami,
Dis pas que je te rends malheureux
si je te parle des histoires de guerre
qui habitent notre vie
et d’une paix qui nous recherche depuis toujours
c’est parce que la douleur du monde
est la chanson des tourterelles.

Selmy Accilien

NB: Marc Louverture est aussi un jeune poète haïtien.il fait partie de grands poètes de son temps.

Suite à une conversation, Selmy lui a laissé ces vers dans l’idée de lui souhaiter bonne nuit.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes