Partagez

A mon oiseau des îles
Poème modifié

Ce soir, il me vient une pensée.
Des souvenirs au fil de mes voyages.
Ma plume écrit l’histoire, à l’encre bleue,
comme la méditerranée.
Balades de ma mémoire, tristesse à l’âme.
Je sens encore ton aile sur ma peau
comme une caresse du temps qui passe,
tu es dans mon cœur de dauphin à jamais.

Les vagues de la mer me murmurent chaque jour
ton doux chant d’amitié du bout du monde.

Ton courage, ta force ont fait de toi
une femme exceptionnelle.
Toi que j’ai appris à connaître sur la toile.
Mon oiseau des îles,
une colombe au grand cœur qui a donné
son affection à un dauphin de France .

Ton dauphin a partagé tant de joies,
de peines sur les vagues de notre complicité,
il t’a donné son attachement du fin fond des océans.
Une amitié en poésie était née
entre nous comme un conte féerique.
Pureté d’un attachement unique.

Toi mon oiseau des île,
tu es dans mes pensées affectueuses
de dauphin pour toujours.
Parfois je retourne sur cette île,
entre rêve et réalité ressenties.
Un pèlerinage à nos doux sentiments.
Une amitié virtuelle et si forte.
Notre histoire, nous l’avions construite sur la toile,
elle est aujourd’hui une alliance éternelle
Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes