Partagez

Je sais que tu m’aimes
Et que tu fait cela exprès pour que tu me gène.
Et ben ! Oui ; je t’aime
Mais comme ça je peux continuer à peine.

Je t’offre une dernière chance pour décider ;
Sinon je vais laisser la place et céder
Tu sais bien qu’on pourra s’entraider,
Et de ce désarroi tu pourras bien m’aider.

Ni amie, ni collègue, ni aussi ta femme ;
Alors qui suis-je pour toi mon âme?

Khadidja



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
1 sur 1 votes