Partagez

Une pluie de sons s’envole, fragile…
À l’œuvre de son maître, pénétré,
Le pianiste, précis, concentré,
Agite ses doigts frêles et agiles.

Alors, du ventre de son instrument
Jaillit une onde de notes alaires ;
Quelques unes plus cristallines, claires,
D’autres plus chaudes, résonnent gaiment.

Mazurkas, valses, sonates, études…
Sans jeter l’œil sur la partition
L’artiste amène la création
Avec panache et avec zénitude…

Le public alors couvert de frissons
Retient son haleine à la touche ultime !
L’instant apparaît à jamais sublime,
Et l’ovation est à l’unisson !

Jacques Dupé – Abdel Rahman El Bacha
image: francetvinfo.fr



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 4 votes