Achille, hâte-toi pour me sauver.


Sur les rivages de l’Aulide,
Agamemenon et son armée, pour la victoire sont avides.
Contre Troie, se sont tous réunis ;
Pour sauver Hélène de Pâris sont bien unis.
Mais, les Dieux, les ont fortement déçus ;
Les vents favorables pour cette conquête, sont retenus.
Une grande catastrophe est survenue
Par l’oracle Calchas est prétendue.
Le chef des Rois, Agamemenon , déchiré et fortement surpris
Entre ce désastre ou bien le succès entrepris.
A l’autel Iphigénie, doit être amenée,
Par la main de son père , elle sera exécutée.
O ciel, quelle injustice subira-t-elle ?
Ou sera-t- elle sauvée de ce sort si cruel.
Roi de L’Asie et de la Grèce promise ;
Iphigénie à son sort et son père, est soumise.
Furieux, contre ce destin, le brave Achille se lance
Avec grand amour pour elle, il la défend avec force.
Vers la fin Artémis et les Dieux sont fléchis,
Pour le sacrifice, cette traître Eriphile, ont choisis.
**************
O ciel, ô Dieu, trouverai-je mon Achille ?
Qui, de ce sort, peut me sauver ; et de ce péril.
O Achille, viens sauver ton Iphigénie.
Existe-t- elle une autre Eriphile, ou une autre perfidie ?
De ton amour et ton courage, je suis convaincue,
Achille hâte-toi, sans hésitation, j t’ai beaucoup attendu.
Après ton départ mon cœur est emporté ;
Tu imagine à quel point, suis-je enchantée ?
Je suis sur le point de mourir.
O Achille, hâte- toi, sérieusement, de venir.
Le 17-10-2016
18h30


Pour voter, vous devez être connecté (utilisez connexion facebook ou par email)
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
3.50 sur 2 vote(s)

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: