Partagez

Lorsqu’ Adam fût créé, Dieu le fit très instable,
A partir de diverses variétés de terre,
Qu’il soit blanc ou noir, beige ou rouge, marron clair,
Voila bien une vérité incontestable.
Quand la femme fût créée, à partir de l’homme,
Afin qu’il y trouve tranquillité en somme,
Elle fût sa moitié comme lui fût la sienne,
Son vêtement ,réciproquement et sans peine.
Auparavant, satan l’eût bel et bien tenté,
Lui faisant tendre à l’homme le fruit du péché.
A Lui la faute de n’avoir su résister,
A chacun sa part de responsabilité.
C’est la faiblesse de la femme qui l’expie,
Quelque peu, pour l’amour qu’elle porte à la vie,
Son insoussiance l’ayant tant de fois trahie,
Qu’elle en oublie même le droit de son mari.
La force de l’homme doit l’en différencier,
De par son indulgence et son autorité.
Pour leur bonheur à tous deux, il doit s’assurer,
Que cet honneur à Dieu ne soit jamais bafouer.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 5 votes