Partagez

ADIEUX

Fermer les yeux juste quelques instants
Et croire que l’on a vingt ans
La vie s’ouvre devant soi
Douce comme la soie,

Il n’en sera jamais rien
Je suis le chat noir, le mistigri
A qui il n’arrive rien de bien
Son ciel est noir ou bien gris,

Je n’ai mérité aucun bonheur
Que souffrances et douleurs
Je n’aime ni le jour, ni la nuit
Le soleil ou les trombes de pluie,

Depuis des années je cherche en vain
Une raison de vivre qui en vaille la peine
Il est tard, je suis au bout du chemin
Le rideau peut tomber sur la dernière scène,

Je vous dis adieu, à vous que j’ai aimé
Vous ne m’avez pas comprise, trop compliquée,
Je n’en veux à personne, sinon à moi même
Sans doute on ne récolte que ce que l’on sème,

La vie a été pour moi bien cruelle
J’espère avoir le courage de faire la belle,
Quitter enfin cette terre inhospitalière
Et ALLER brûler en enfer,



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes