Partagez

Voyage au pays de l’adolescence
Quand il est fini le temps des bisous dociles
Que votre enfant devenu étranger en errance
Est reclus dans sa chambre comme en exil

Chambre refuge où règne l’apocalypse
Et où cohabitent pizzas racornies
Chaussettes sales, exhalant une senteur, un délice
De vieux camembert un brin moisi

Musique bien à fond, enfuis calme et plénitude
Brisés, moments de tendresse et de douceur
Volent en éclats vos certitudes
Votre enfant prend plaisir à piétiner vos cœurs

Il peut devenir intransigeant
S’érigeant en dictateur triomphant
Ou au pire se révéler violent
Comme à l’armée, voltigeur arrogant

Grand soif de vivre, éprouver tant de désirs
Découvrir le tumulte en son cœur
Tout au contraire, envie d’mourir
D’un premier amour, se ronger de douleur

Aidez le à y voir plus clair
Quand il voit son corps se transformer
Quand tout va de travers
Qu’il doute de sa sexualité

Si respect pour vous est en partance
C’est qu’il éprouve mille sensations
Aidez le à retrouver confiance
Suivre chemin de la raison

Un jour, envie de tout casser
Le monde entier à transformer
Le suivant, de toute énergie, vidé
Tel un vieux poulpe désabusé

Léger comme une plume
Tel l’akène filant
Plus loin, au clair de lune
Emporté au gré du vent

Ou au contraire, déprimant
Pétri de pensées suicidaires
Au détour d’un sombre tourment
En proie aux vertiges de l’enfer

Il peut foncer, tête baissée
Dans l’orbe, mur sans sortie possible
C’est à nous de l’aiguiller
Sur la voie des solutions visibles

L’adolescence est un état éphémère
On espère clore son chapitre sans dégâts
Sans casse, retrouver père et mère
Et de nouveau , leur tendre les bras.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.3 sur 10 votes