Partagez

Ah tu danses ?
Oui je danse
je danse sur les trottoirs
comme une affamée
le coeur qui claque
contre les visages des passants
Mes veines s’accrochent au bruit des arbres
Je brûle le temps
oui je danse
comme une herbe folle
contre les paumes des passants
Je respire le vent
dans son audacieuse course
Je lui siffle ma peau
Contre sa chair
Je suis le vent, le temps, les passants
oui je danse
comme une odeur d’un parfum de larme
qui cherche sa vie
Dans les peaux usées
oui je danse
comme un soulier qui tape
dans la farandole de verres secoués
Je lève le ciel dans mon tourbillon
de terre inachevée
Je suis née en dansant sur le fil d’un éclair
Où le feu porte son baiser à sa racine toute entière
Ah tu danses ?
Oui je danse.

Anne.B



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.8 sur 5 votes