Partagez

Il est un souffle d’air
Qui provient d’une autre ère

Personne ne remplacera
Ni Shakespeare ni Beauvoir
Ni Molière ni Voltaire
Leur talent volontaire
On ne pourra naître
Au sérail des maîtres
Au titre d’altesse
Au rang de la noblesse

Personne ne s’arrogera
Les couloirs du temps
Personne n’estompera
Les belles rides d’antan,
Remonter le fil de ans
Un jour de printemps
Plus rien n’est comme avant
-Point une âme de savant-
Pour citer Maupassant
Réciter Baudelaire…

En une image -éclair ! –
Un feu ardent et vert
Paraître en un instant
Pour remonter le temps,
Rempli de sortilèges
Un cortège d’artifices
Un fil de rosée bistre
Splendeur multicolore

Il est un souffle d’air
Qui provient d’une autre ère
Soudain nous surviendrait
Sur une balançoire
Sous le vibrant ciel noir
Porté par la mémoire
Sur un banc, plein d’espoir
Rêveuse un soir d’hiver
Enfant,à la rivière
Une mixtion songeuse

Et cette image lyrique
Ce chant poétique
Ce monde onirique
Magnétique maléfique
Repartirait vers un néant
Poussière du temps
Redeviendrait muet
Jusqu’a la fin des temps
Il est un souffle d’air
Qui provient d’une autre ère



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.4 sur 5 votes