Partagez

Allée : Savoir !

Savez vous combien
Oh oui j’en convient
Combien !
Il est difficile
De se faire entendre

Combien il est compliqué
De se retrouver Père !
Où cette petite mère
Tu viens à peine
De te sortir
De cette adolescence

Que te voilà béni(e),
Chéri(e) pas la vie
Tout s’arrête
Alors pour toi
Et tu comprends vite
Qu’il te faut te battre

Pour leur apporter l’essentiel
L’essentiel du moment
Qui est de leur donner
De quoi vivre
Et beaucoup d’amour
Même si l’on en vit pas

Encore moins
De cette eau 
Si fraîche soit-elle
Cela ne semble pas
Si évident
A tes vingt,
Tu n’as !
Qu’une chose en tête,

Te vêtir et frimer
Te faire flatter,
Te voir soudainement
Mis en haut d’une gamme
Celle-ci étant jouer
Par une ribambelle d’ado,

Tu vient à peine de comprendre
Que tu n’étais qu’un enfant
Parce que ce mot pour toi
N’avait pas encore pris
Toute son importance
Et puis te voilà !

Fier, subjugué
Par le sexe opposé,
Par un regard candide
Heureux d’être observé
Tu frimes un peu plus,
Tu te penses mieux
Et plus que d’autre
Si bien élevé

Allée : Savoir !

Allée : Savoir
Pourquoi,
Nous nous refusons
À certaines réalités
Nous nous aveuglons
À la bêtise !
Nous nous saoulons
À l’inutile !

Puis viens cet instant :

Ce moment solennel,
Le monde s’aveugle,
Les mœurs se brisent et !
La violence s’enflamme,
Les prétextes de guerres
S’avancent et s’opèrent

Sur des chemins dirigés
Par des pseudos puissants
Qui s’accaparent nos vies
Tout ce qui fait un monde
Allant même tuer l’envie
Cette force qui nous guidait

Allez savoir Pourquoi ?

Thierry Titiyab Malet ( le 09 juin 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.94 sur 17 votes