Partagez

Amazone

Moi, ton amazone,
à cheval sur toi mon étalon,
Je rêve d’un long voyage
sur la Camargue du désir galopant,
avant que ne meurt notre aventure.

Moi, ton amazone, avec son lasso,
tiens les rênes de l’épopée érotique.
Nue, juste mes bottes à l’étrier.
Toi, à la merci de ma folie guerrière.

Sur les dunes mon appétit grandit,
tu es ma vague sucrée-salée,
J’ai faim de toi mon aimé
J’écumerai ton breuvage.

A califourchon, sur toi mon cantor,
au trot, puis au galop,
sur les chantiers des sables mouvants
de nos fantasmes.

Sensualité à fleur de sel,
le chant de la mer vient de nos bouches.
À marée haute le désir monte
sur les bordures de nos corps.

Ta tige encore bien tendue,
après la première houle,
la chevauchée fantastique
repart de plus belle.
Sur l’océan du désir,
plus forte revient la vague
du plaisir sauvage,
sur la plage de l’évasion sensuelle.

Moi ton amazone, toi mon étalon.
Transportés dans un ouragan des sens,
nos corps chantent la dernière romance du guerrier.

Requiem de notre escale chevaleresque.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes