Partagez

Amour bleu soie !

Ce matin, sans me poser des pourquoi
Encore moins des « si !, brefs, comment »
Me sentant un peu perdu, tout en émoi
Je ressortais de ce tiroir en fredonnant
De beaux rêves habillés de bleue soie

L’esprit alerte, fier de moi, je les extirpais
En un tour de mains, le cœur bien léger !
Puis je les inspectais d’un geste inquiet
Comme pour m’alléger de mes pensées
De ces idées obsédantes qui revenaient

Là, plus sagement, contre mon cœur
Je les pressais avec plus d’ardeur
Ne ressentant ni peine, ni torpeur
Pas moins les tensions de l’heure
Me tenant droit, face à leur hauteur

Muet, je contemplais curieusement le ciel
Scrutant au loin les nuages sans pareil !
Les bras ballants et l’esprit en plein éveil
Âgé à peine d’une dizaine d’années soleil
J’ai naïvement cru que j’étais l’arc-en-ciel

Ce n’était bien sur qu’une belle illusion
Le fruit hardi de ma juvénile imagination
J’aimais tant m’inventer ces belles fictions
Assis dans le jardin d’été, comme punition
Je devais revoir l’histoire et mes divisions

Tel l’Enfant timide, je préférais la solitude
À l’aube naissante, je prenais de l’altitude
Volant au-delà des monts et des similitudes
C’est ainsi que vint à moi l’Elfe Gratitude
Qui m’éleva très loin de mes incertitudes !

Dès lors, je m’inventais une autre mère
Qui auraient des ailes en soie éphémère
Au son de sa voix, je partirais dans les airs
Loin de ce monde qui ressemble à l’enfer
Pour finir, nous nous amuserons à le faire

Thierry Titiyab Malet (le jour où j’ai décidé de me mettre au bleu soie, lol)
No Copyright Texte protégé



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 16 votes