Partagez

Mon amour, je t’écris cette lettre
pour te dire que je suis parti
dans un pays étranger.

Parti, soi-disant pour défendre la paix.
Pendant de longs mois,
nous ne pourrons nous voir,
attends-moi.

Dans un pays aux mœurs et coutumes
différentes des nôtres,
nous cherchons à imposer notre paix,
alors que par derrière nous fomentons les guerres

Mais je suis soldat,
je suis parti pour défendre l’opprimé
qui, quelle que soit sa philosophie ou religion
ne cherche qu’à pouvoir vivre et exister.

Je t’écris cette lettre
pour m’excuser de t’avoir quittée,
n’ayant pas le temps de te prévenir
et te dire, que tous les jours,  je pense à toi.

Tous les jours, des balles crépitent,
des missiles fusent
et des dromes prospectent le territoire
de toutes parts.

Des femmes, des enfants, des innocents
meurent pour le profit de quelques-uns
qui profitent du manque de culture
ou de la quête d’identité de beaucoup.

Longtemps, j’ai cru en cette mission;
que faire la guerre à la guerre
en employant les armes était la seule solution,
mais ça n’arrange rien.

Attends- moi !
Pour qui s’aime, le temps n’existe pas.
un jour, l’amour vaincra
et les armes remplacées par des bouquets de fleurs.

Illustration : Nath La Muse
Texte: Eric de La Brume
Le 17 juin 2018



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes