Partagez

Amour métisse !

Nous ne sommes en rien dans toutes nos décisions
Elles nous sont déjà transmises par la force des lois
Je pars car mes nuits sont redevenues sans actions,
En ce monde si étrange, que jamais je ne perçois !

Si je verse toutes mes larmes bien avant mon départ
C’est pour être sur d’en manquer et çà je te le dois !
Car il me faut emmener avec moi le poids bien épars
Qui alourdissait tant nos relations, ébranlant nos fois

Je pars reconquérir ce monde qui nous fut propice !
Non loin de cet endroit qui se faisait notre hospice
Hagard, sans feuille de route, sans aucune malice !
Je pars vers ce pays où naissent les belles métisses

Plus rien ne me retient ici, inutile de faire semblant
Notre vie a pris des rides, nous nous aimions pourtant
Même si nos désaccords résonnaient un peu trop souvent
Je préfère partir, pour garder en moi les bons moments

Sache que tu ne seras jamais trop loin, jamais oubliée
J’ai tatoué ton visage dans mes pensées tel un endiablé
Martelant la tôle fait de l’amour profond qui nous liait
De mes poings ensanglantés par l’ironie de notre passé

Je pars loin d’ici, retrouver chaque trace de nos envies
Et s’il le faut, je me vêtirai d’un vieux gilet de survie
Pour affronter les océans trop encombrés de nos soucis
Toi ma métisse, amour de ma vie. Toi que j’ai anéanti!

Thierry Titiyab Malet (le 27 mars 2017)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.77 sur 26 votes