Partagez

La calice de mon chagrin
Est près de se renverser
Et mon cœur, en vain
Tente de résister

Au goût de l’absinthe
En son sein déversé
Mais son empreinte
Est loin de s’effacer

Mon cœur en sanglot
Ne veut de l’amour
Croire plus un mot
Et ces mauvais tours

Mon amour perdu
Ne m’inspire plus
Que des vers confus
Donc, ma plume s’est tue.

Photo: http://minouchapassion.canalblog.com/archives/2012/11/01/25478505.html



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 8 votes