Partagez

Les mots s’invitent
A la lueur des bougies
Ton absence m’attriste
Vient la mélancolie

Tous ces instants gravés
Ce bonheur indicible
Dans ma mémoire, ancrés
Flèches en plein cœur de cible

Ma vie semblait tracée
Auprès de ton amour
Mais ton cœur s’est lassé
A l’ombre du toujours

Tout se termine, hélas
Par ton départ soudain
Un froid terrible me glace
Par peur des lendemains

Tu as choisi la fuite
Par peur de t’engager
C’est l’espoir qui me quitte
Te reverrais-je jamais ?

Mais je vais rebondir
J’aime bien trop la vie
Pour me perdre en soupirs
Sur ce qui est fini

Un autre amour viendra
Il saura résister
Fera fi des frimas
Bien au chaud à jamais



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.78 sur 27 votes