Partagez

Parce qu’il est des instants,
Des personnes que l’on croise à un moment, à qui l’on s’ancre et se détache pour prendre un chemin différent.
Douloureuse déchirure, à force de s’être trop ou mal aimé et souvent mal quitté.
De nouvelles rencontres, des histoires. De faux semblants en remplacement, on se contente de combler le vide, en faussant la vérité.
La véracité indéniable que parfois, certains êtres croisés se sont gravés en nous à tout jamais, que nul le temps, l’absence et les silences ne pourront effacer.

Et c’est au moment du bilan que l’on se rend compte fatalement que sa moitié est bien souvent le premier amour partagé.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes