Partagez

Apprivoise-moi,
Chasse ma peur,
Qu’empêche l’émoi,
D’ouvrir mon cœur.

Prends-moi dans tes bras,
Étreints mes douleurs,
En pleurs dans les draps,
De ma vie qui meurt.

Je veux me fondre,
Au creux de tes seins,
Et me confondre,
De blancs desseins.

Apprends-moi à aimer,
Toucher la peau du cœur,
Me perdre, me semer,
En ton pays, mon Cœur.

Je serai l’apprenti,
L’élève qu’on élève,
Dessous cet appentis,
Où je cueille tes lèvres.

copyright@PGL Pierre-Gilles Léger 23.03.2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes