Partagez

Aria

Croissant aria dominical
Journée longue et bancale
Que m’apportera la nuit
Sinon un autre canevas d’ennui
Je pirouette toujours en carré
Dans ma pauvre tête égarée
Serai-je bientôt être privée de mes sens
Telle la chauve souris sans défense
Qui mutilée se cognait aux parois
De ma chambre dans son désarroi
Comme elle je voudrais voltiger
Après que j’aie toutes mes chaînes brisé

Ou attendre lundi et ses promesses
Qui s’épuiseront par faiblesse
Ou éventuellement mardi
Si je décide de sortir de mon lit



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.75 sur 4 votes