Partagez

Le doux souffle du vent vient de frôler mes joues

Et me donne l’effet d’un baiser amoureux.

Je ressens dans mon cœur l’amour que tu me voues.

Mon être ne connait plus d’instants douloureux.

Les claques de l’hiver n’abîment plus ma peau.

Entre matin et soir l’équinoxe s’impose

Pour donner au verglas le temps de fondre en eau.

Bientôt vont bourgeonner la tulipe et la rose,

Voilà que le printemps vient de chasser l’hiver.

Dans le jardin garni de nos places publiques,

On pourra contempler un gazon vif et vert,

Des fleurs de toute espèce aux couleurs magnifiques.

La rose le matin et le jasmin la nuit

Offriront aux passants un parfum agréable.

Le printemps dans nos cœurs sera la feu qui luit,

Le renouvellement d’un amour remarquable.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5.14 sur 324 votes