Partagez

« Je suis un artiste autiste, j’ai croisé mon style avec mes angoisses, je glisse sur ces pistes tirées de mes songes. Si j’aime partager, c’est pour que la vibration entre en sublimation avec mes supplications. J’émets des vœux, des avis pour deux, je mets de la lumière sur ces ombres qui se cambrent dans mon esprit sombre.

La lune tient ma page qu’elle résume d’un sourire, elle est ma traversée. Enragé, bouleversé, je relève et enlève ces lettres que j’élève au grand air. Je suis un artiste autiste, fleuriste par moment, la pierre suit sa course effrénée dans le vide. Je repasse le temps d’avant en boucle, je ne vois plus le bout, j’ai arrosé mes pensées… elles restent bloquées aux anathèmes.

Les machines ne pianotent plus que quelques notes mortes, je ne reste qu’un passant qui passe… je marivaude sans écho, j’ai perdu ma guerre, je tourne en maraude. Je n’oublie rien, je retiens les liens usés du cœur et de la réflexion… je ne cesse de faire attention, je suis en manque d’émotions. Sans motions pour gérer ce système, l’Être ne cesse de semer la haine, les armes, j’ai vomi ma peine … aimer devient un luxe. Je m’emballe et déballe la débâcle de l’Homme sans raison, ignorant hypnotisé par le gain du pouvoir.

Je suis un artiste autiste, pianiste utopiste, je règle le sonnet à ces bombes qui tombent sur des tombes. Le timbre grave, je ne lâche rien, je brûlerais ma plume si mon inspiration venait à s’arrêter. Le temps hurle, mon présent s’offre comme témoin à un futur passé. Ma faim se dépose dans le silence de ce monde sans patience, je dérive, je fonce contre des ronces … je ne sais plus qui je suis.

Une science que j’arrange dans ma folie, je pense donc je suis un artiste autiste. »

Khalid Louguid.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.62 sur 13 votes