Partagez

At the first do bémol

At the last fa bémol j’apporterai la grâce
D’un monde inespéré qui vibre sous mes mains.
At the last fa bémol je donnerai l’extase
Du vide scintillant, des étoiles perdues,
Et dans le gisement de cette note unique
Je chercherai l’espoir d’un espoir inouï.

Alors sur l’horizon cerné par mon angoisse
Giclera l’hymne pur des choses à venir,
De celui que je suis, de celui qui musarde
Aux coins écartelés de cet enfant parfait,
Et au point convergent des espaces coniques
Une note naîtra d’un néant inspiré.

At the first do bémol j’aurai connu le monde
Je serai apaisé comme un agneau heureux
Je verrai sous mes yeux l’éternelle récolte
Du réel transcendé par mon rêve magique.
At the first do bémol je poserai mes armes
Sur la borne brisée des ambitions futiles
Et dans l’unicité de mon moi innombrable
Je serai à jamais celui qui fut toujours.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.75 sur 4 votes