Partagez

Essayant de mettre en ordre ces quelques mots
Qui, eux seuls peuvent traduire mes biens et maux
Voyageant sur les eaux calmes de mes pensées
J’ai compris que ma plume est encore éveillée.

J’ai tellement tiré sur le fil
Soit pour décrire mon âme en pleurs
Soit pour exprimer un grand bonheur
Car j’ai le langage difficile

Que j’ai cru qu’il allait se casser
Se casser et me laisser tomber
Dans le trou noir de la dépression
Dans le gouffre de la déception

Mais certains mots viennent au temps vert
S’en vont en silence en hiver
Suivant les saisons de la vie
Les mots dansent et chantent aussi.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes