Partagez

 » Au gré du vent  »

Aux changements de temps dans le ciel qui vacille,
La faune s’affole d’un jeu qui s’éparpille,
Bouleversant les moments dans leur vie définie
Jusqu’à l’idée folle que leur monde est fini.

Aux différents courants de la danse de l’air,
Ne vous épuisez pas en diverses manières.
Dans les souffles du vent, vos ailes déployées
Suffisent sans débat pour apprendre à voler.

Il faut savoir partir quand la tempête arrive
N’ayez surtout pas peur de traverser la rive.
Vous allez découvrir que l’unique besoin
Est de vivre avec cœur et d’y prendre bien soin.

Vincent Dumoulin le 21 avril 2017.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes