Partagez

Au Milieu De La Nuit

Je parle,parle plus fort que tout le monde
Mais ma bouche baigne toujours de son silence
Je mets en jeu les 5 secrets de ma mère
Pour faire sourire a gorge déployée
La porte ayant longtemps verrouillée
Je roule,coulou coutou comme les calbaces créoles
Qui pleurent la degradation de leur visage au sol
Je dors au fond du sommeil dans un rêve amnésique
Je mange seulement du sable
Pour construire ma route invisible
Je lis sur les noirs dans l’arbre l’inexistence
Je vis ma vie
Sans savoir le vrai sens de la vie
Je mire mon succès
Brillé comme un aveugle
J’écris dans ma mémoire
Avec la plume de mes veines
Et l’ancre de mon cœur
Au milieu de la nuit ,j’ai pensé une inspiration inspirée…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes