Partagez

Au pays des aveugles, les borgnes seraient « rois »,
Au pays des nains, les géants feraient quoi ?
Une seule chose banale qui ferait rire jaune
Installer une poubelle au sommet d’un poteau
Fixée par des boulons et paraissant un trône
Au-dessus des têtes des gens traités de sots !

Qui en a donné l’ordre ? Qui a permis cette chose ?
Est-ce bien du café qu’il a mis dans sa tasse ?
Ne serait-il point sujet à quelque névrose
Qui lui fait oublier le temps et l’espace ?

N’est-il point un malade évadé de l’asile ?
Ou n’est-ce qu’une main qui semble trop servile ?
Ne serait-il point un quelconque imbécile
Qui voudrait honorer les rues de sa ville ?

Ayant reçu un ordre, il s’est exécuté
A parfaire sa tâche sans user ses neurones,
Le verre étant plein et l’homme appâté
Ne dispose nullement d’un cerveau qui raisonne !

Ainsi donc, prière de se munir d’une échelle,
De bien l’adosser à ce beau lampadaire,
Une main agrippée, l’autre tenant la poubelle,
Sautiller les degrés jouant la fille de l’air !

Quant à ceux qui passent et s’en amusent,
Qu’ils sachent qui les gère à l’échelle communale
Quand les décideurs n’écoutent que leur muse,
Les déchets atteignent un seuil … anormal !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.33 sur 3 votes