Partagez

Le sommeil déserte
Les mots tracent leurs sillons
Toutes ces idées offertes
Deviennent des bourgeons

J’aime quand m’envahissent
Rêverie, imagination
Toutes ces folles complices
Titillent ma raison

Une sorte de communion
Un total lâcher prise
Où de belles sensations
Semblent sous notre emprise

Écrire sans se relire
Essayer de comprendre
Comment vient ce délire
Ce flux pour mieux apprendre

Qui  nous sommes vraiment
Guides ou marionnettes
De nos vies, de nos sens
Où s’en va notre quête ?

Paradoxe incertain, flou
Les mots s’entrechoquent
Pour un résultat un peu fou
Qui parfois interloque

Le sourire vient aux lèvres
Les pensées se chevauchent
C’est comme un précieux rêve
Où tout devient ébauche

Le doux ronron de l’âtre
Le tic tac du réveil
Ponctuent nos états d’âme
Métronomes de nos rêves

Des images reviennent
Meubler tous nos silences
Accompagnent sans trêve
Ce qui fait notre essence

La journée sera belle
Mes mots en floraison
Tel un bel arc en ciel
Cachant les jours grognons

Mon  amour va venir
Ma journée, éblouir
C’est la fin de semaine
Vite, sa main dans la mienne…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.88 sur 57 votes