Partagez

Lorsqu’on attend le reflet de la lune aspiré par les vallées, 

sa clarté vient nous chercher pour saluer les grandes montagnes

où groupes d’ hommes incomplets brûlent du désir d’y aller

s’accrocher à divine main qui les sauverait d’une vie de bagne  


Des foules et des foules grimpent au dos de ces murs faits de plomb

pour sacrifier leurs égoïsmes , leurs petites querelles et grandes fitnas

Redécouvrir les vraies valeurs véhiculées par le Coran,

 et des comportements plus conformes à l’esprit de la Sunna


Ramadhan , chapelet de lunes où s’enfilent toutes les saisons

Aux jeûneurs et exemptés, enfants, voyageurs et alités

remet la clé de son royaume où l’amour règne sans conditions

Un univers spirituel qui porte leurs pas vers la félicité


De la première lueur du jour jusqu’au coucher du soleil

des tentations faut s’abstenir comme c’est écrit d’encre et calame

pour mieux nourrir nos quotidiens de ces grâces venues du ciel

car ce n’est point en s’affamant qu’on purifie nos pauvres âmes


Le mois sacré est généreux : en joie, en paix et en pardons,

vivons le comme toutes nos années avant qu’elles ne tombent poussière

Notre prophète n’a t-il pas, quand son visage couvert de sang,

excusé ses assaillants pour la violence de leurs pierres?



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.45 sur 31 votes