Partagez

Au temps d’autrefois, au temps encore joli

Des douces ancolies, je volais au vent

Le parfum bucoliques de  jeunes Ophélie

Au temps des mélancolies, au temps violent!

Quand marchent les ans vers le désert bravé

Une pensée m’attriste toute  aérienne.

Sur mon violon brisé qu’ai-je donc trouvé?

Des feuilles mortes, une ombre ancienne!

Qui frappe à la porte, ainsi  de noir vêtue

Au temps de maintenant ma muse ennemie!

Ces émotions nouvelles,  les entends-tu?

Toi, si discrète  qu’un rêve m’endormit!

Puis l’hiver a chatouillé ma plainte

Au temps d’autrefois, au temps encore joli!

Quand amour porte la  flamme éteinte

Dans ce tourbillon,   une étoile a pâli!



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes