Partagez

Les yeux fermés on épouse une nuit puis viens se mêler à tout cela un rêve 

Quelquefois doux quelquefois sombre et tout fini par s’éclaircir au réveil ;

Comme si rien ne fut et l’on n’arrive souvent pas à se délecter de ses tendre 

Rêveries qui forgent toutes les envies autant passionnelle qu’illusoire

Quand le jour pointe son nez et que le soleil vient s’abreuver souriant

Les yeux fermés on épouse une nuit qui ne dure souvent pas assez

Pour que tous les démons ne fuguent au nom tout puissant de Dieu

Agonisant dans leurs fourberies et leur envie sotte devant le jour 

Le jour naissant de tout éclat et de toute la lumière céleste.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 1 votes