Ligue des Poètes

Auteur

Abdesselam Salemi

L’Artiste, c’est le poète.

Avoir l’âme d’un artiste, Jouer des cordes vocales,  Comme fait  le bon choriste ; La musique est un autre régal. Etre  trapéziste sans égal,  Etre Clown, même  grand  danseur, Dans leur numéro bien spécial, Font tout pour votre  bonne humeur…. Lire la suite →

Abri quelque part

Quand la joie recule, campe méchante humeur ! Quand, de nos espoirs, il n’en reste plus  aucun, La  guigne nous poursuit, avec  tous ses malheurs, Détruisant  rêves,  projets de beaux lendemains. Quand le chemin suivi, s’est avéré erreur, Le parcourir… Lire la suite →

Etre tolérant

Aimer Dieu, c’est aussi être tolérant, Comme nous l’étions jadis, tout enfant, Demeurer à l’âge adulte très  innocent, L’esprit, même le cœur, ouvert le plus souvent. Admettre  de ne pas avoir toujours raison, Au travail, dans la rue, surtout  dans la… Lire la suite →

Mots du cœur et autres.

Il y a les mots qui expriment la tendresse, Beaucoup de douceur, surtout de la finesse. Il y a les mots des gens, pleins de gentillesse, Que la haine et la méchanceté agressent. Il y a les bons mots, pour… Lire la suite →

Message Urgent

Éloigné, Je l’ai chargée d’un message urgent,
Celui de lui souhaiter santé et bonheur,
De lui rappeler de même nos beaux instants,
Quand l’amitié a su très rapproch

Mon Ramadan

Sans la permission de qui, plus que tout, j’aime,  Et bien avant l’âge requis, pour ce grand devoir, Tôt, dès le matin, sans rien manger ni boire, Je suis sorti  à l’assaut du grand carême. C’était un jour d’été, début… Lire la suite →

La nature en fête (88)

En ce beau printemps, hôte de valeur, Dame nature reprend ses couleurs,                    Les plantes bourgeonnent tout en splendeur, Les lacs attirent les oiseaux migrateurs.             La… Lire la suite →

Le 1er Mai des retraités

Le 1er Mai des retraités est très calme,
Il ressemble absolument à toute l’année.
Bien loin des beaux défilés et des vacarmes,
Le retraité mène sa vie, trop bien ryt

Bons voisins.(79)

Quoi de mieux, qu’une forte amitié,  Entre deux bons cœurs, aimants et aimés,  Loin des calculs ou des ambiguïtés,  Qui dicte, de  justes règles à respecter ?   Elle  n’exige guère de conditions,  Plutôt, respect réciproque et union, Chacun fait… Lire la suite →

L ‘Afrique pleure

Quand je vois l’Afrique, plein dans les yeux,
Sa tristesse me rend très malheureux,
Son histoire se laisse deviner,
A travers ses peuples expatriés.

Revoir Paris !

Ce fut un des voyages les plus parfaits,
Les formalités, vite préparées,
Le beau costume déjà acheté,
Il ne restait que valise à boucler.

Théâtre des ombres (77)

Oh ! Le charmant théâtre des ombres ! Tantôt, source de lumière, jeu de mains Devenus à l’écran, bêtes sombres, Contant des fables, mieux que les humains Tantôt figurines en carton peint, Manipulées, entre lampe et écran, Par des tiges… Lire la suite →

Le Chapeau ( 25 )

Porter avec goût le chapeau, C’est du civisme et c’est très beau. En dire juste quelques mots, Laisser les insultes aux idiots. Le port du chapeau est un art. Pour le porter, il faut savoir, Le rehausser, d’un beau regard… Lire la suite →

Fierté écorchée ( 03 )

Toujours sous le charme de sa grâce, Le cœur désarmé, inefficace, Évite craintivement la disgrâce, Craint d’affronter son amour de face. Incompris, je le fus pendant longtemps Désarmé par son attrait factice, Souffrant le supplice amèrement, Buvant mon chagrin dans… Lire la suite →

Le travail; un honneur ( 55 )

Le travail est un honneur avant d’être un droit Ceux qui le possèdent doivent en prendre soin. Aller travailler, résolu, de bonne foi, Se lever de très bonne heure, pour cette fin Consacrer la journée seulement au travail, Avec respect… Lire la suite →

Silence ami, silence ennemi ( 13 )

Le silence d’un ami, peut être d’un grand bien, Apporter réconfort, donner la confiance, Ressouder ponts et amitié, sans presque rien, Pour retrouver, une parole plus dense. Il n’y a que l’ami sûr qui peut nous comprendre, Dans les moments… Lire la suite →

Tendresse des mots ( 14 )

Il y a les mots qui expriment la tendresse, Beaucoup de douceur, surtout de la finesse. Il y a les mots des gens, pleins de gentillesse, Que la haine et la méchanceté agressent. Il y a les bons mots, pour… Lire la suite →

Feu sacré ( 10 )

Méchante larme, attristant bêtement ses yeux, N’ajoute pas trop d’huile sur ce sacré feu ! Ce cœur qui a tant souffert, encore si peureux, Ne désire plus que vivre, au grand jour, heureux. J’ai vu ta chaude larme, doucement couler,… Lire la suite →

Cœur blanc ( 04 )

Je n’ai pas douté un instant, de ton cœur blanc, Qui bas, pour moi sûrement, à certains instants, Ni de ton bel esprit et caractère franc. Je ne suis même pas obstiné d’avoir raison. Le blanc est la neige de… Lire la suite →

Nuit blanche ( 56 )

A l’instar du jour, la nuit peut être blanche, Ses étoiles pourchassent le pauvre sommeil. Veiller la nuit est une révolte franche, De ceux, à la découverte des merveilles. La blancheur du jour est connue par son soleil, Celle de… Lire la suite →

En toute clémence ( 01 )

Ma fleur, manquant d’eau, d’air, s’est fanée trop vite, Souffrant peut être de nostalgie intense. Le Dieu, lui a accordé le grand mérite, De donner de l’espoir, pardon et clémence. L’Automne est bien là ! Où est ma marguerite ?… Lire la suite →

Prétexte suffisant ( 23 )

Ayant demandé après ton nom, à ma sœur, Ce fut un prétexte suffisant pour le papa, Ainsi que la maman et toute la smala, De fixer nos fiançailles sans crainte d’erreur. Tu as pénétré ma vie par un bref regard… Lire la suite →

Au revoir ! ( 09 )

Mille regrets de t’avoir quittée sans au revoir, Sans avoir pu soulager ton désespoir, Ni avoir su t’insuffler un nouvel espoir, Moi, qui croyais très dur, en avoir ce pouvoir. Tu avais un gros et lourd besoin d’écoute. Je me… Lire la suite →

Le regard, un autre langage ( 15 )

Ton regard véhicule plus d’un langage, Encore faut-il bien, en maîtriser l’usage, Pour déchiffrer, les grands signes et les images, Lire les codes, sans se tromper de page. Le regard est un autre langage, c’est sûr. Pour ceux qui ne… Lire la suite →

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils