Ligue des Poètes

Auteur

Amazigh Dré

Que Dieu te pardonne !

Je préfère enterrer mon chagrin
Laisser tomber cette histoire
Je préfère ne pas y croire
Et signer avec ce poème la fin

Toi

Toi; ce cœur qui bat en moi
Ces yeux que ,sans cesse, je vois
Ce sourire qui a séduit ma peine
Toi; dont la peine est mienne

La Nuit d’Avril

Muse, à nos amours
Voilà que s’installe la nuit
Désormais, le passé s’est enfui
Il ne reste plus que nous deux
Approche-toi, je vais allumer un feu
À moi ! Fidèle de

Maïlo

Maïlo, ce printemps est court.
N’empêche aux alentours
Ton souvenir persiste encore
Alors que je le croyais mort

Assassin

Ce soir j’assassinerai l’amour Mon cœur sera victime Ce poème est l’ultime recours Que j’exprime. Ce soir, ma Muse va succomber Elle va rendre l’âme Pauvre dame Cet amour l’a flambée Elle a vécu toute sa jeunesse Loin de celle… Lire la suite →

Cher ami

Cher habitant la capitale Que fais-tu en ce moment ? La nuit a déployé ses pétales Et la vie se calme lentement Ma muse -elle- est agitée Quelque chose l’a excitée Un souvenir ou peut-être Le manque terrible d’un être… Lire la suite →

Un vendredi avant la prière

Un vendredi avant la prière Assis à la cafétéria de la ville Dans mon coin comme un asile Je remémore la vie d’hier Le passé s’acharne sur moi Tel un tsunami il m’emporte En exil avec mes émois Je m’enferme… Lire la suite →

Désillusion

Je me demande des fois Si je compte pour toi Si tu penses à moi Comme je pense à toi Je me demande par moments Si vraiment mon nom Traverse ta mémoire Même accidentellement le soir Je me demande à… Lire la suite →

Le défi !

Les rêves d’autrefois m’appellent J’entends leurs tambours qui retentissent Qui m’excitent et ravivent mon zèle Il est temps d’abandonner les vices Qu’ils soient les miens ou un maléfice La solitude ? De quoi je me mêle ! A moi le… Lire la suite →

Perdre la raison

Perdre la raison un soir de décembre Marcher seul dans la ville enchantée Déplorer son destin triste et sombre Noirci parfaitement sur tous ses côtés Perdre l’espoir et vivre la mélancolie Vivre la solitude et être son préféré Mourir chaque… Lire la suite →

Muse

Muse, caresse mon cœur Pose tes douces lèvres sur les miennes Célébrons avec joie et bonheur La gloire de notre amitié ancienne. Quand j’étais en détresse Tu m’as sauvé oh déesse Depuis, je t’ai fait ma maîtresse Oh élixir de… Lire la suite →

Frère

Frère, as-tu vraiment un bon cœur ? Moi, qui t’a aimé d’un bon cœur Qui a pleuré au pied de ta porte Ma vie et ma joie morte Frère, est-tu vraiment celui en qui j’ai cru? Que quand aux moments… Lire la suite →

Vie abominable !

Bohémien et solitaire Je suis seul c’est clair Mon destin à moi Dure comme du bois Sombre comme une nuit Quand tombe la pluie La solitude m’assassine Me transforme en ruines Un sentiment horrible Un manque terrible Ma faute ou… Lire la suite →

Je suis malheureux

J’ai mal au cœur Je suis malheureux J’ai bien peur Que dure le feu Je me sens mesquine Je me sens triste J’ai souvent la mine D’un pauvre artiste Je suis terriblement seul Sans que je le veule Une divine… Lire la suite →

Vive mon malheur

A quand la souffrance A quand la solitude Elle est faible la résistance Elle n’est plus mon habitude. A quand les larmes Qui coulent en moi Je baisse les armes Et je lève ma voix Peut être quelque part Quelqu’un… Lire la suite →

Il pleut

La nuit est longue. Le cœur rempli se réveille Agité, il a perdu sommeil. Il lâche errer sa langue. Cette nuit de novembre Où il pleut sur les toits, Il pleut aussi mais sans voix Dans mon cœur livide et… Lire la suite →

Par quel amour ?

Par quel amour je t’ai aimé, Pour qu’aujourd’hui je me retrouve Coincé dans ton souvenir, déprimé Et tout ce mal que j’éprouve ? Par quel amour je t’ai aimé, Pour qu’aujourd’hui tu reviens Hanter de nouveau ma vie abîmée Par… Lire la suite →

L’adieu

Je n’ai jamais imaginé Qu’un jour je t’oublierai Que tu seras ignorée. Oui, Je suis étonné ! Et quand parfois tu resurgis Dans les sombres moments, Spontanément j’agis… Sagement. Je ferme les yeux. Une brève méditation Puis, une longue inspiration…. Lire la suite →

L’île des poètes

Sur une île lointaine Au milieu de l’océan Verdoyante et pleine De fleurs et de paons; Je me suis échoué Avec le cœur chargé, Plein et accablé Blafard, je tremblais. Le ciel était légèrement nuageux. Sur le sable doré de… Lire la suite →

Avec le temps…

On dit qu’avec le temps, tout s’en va. On oublie les visages et les voix Et on oublie les joies d’autrefois. On dit que seul le temps soigne, Lorsque ceux qu’on aime s’éloignent. C’est faux ! Ces mots en témoignent…. Lire la suite →

Le Poète errant.

Vêtu de mon burnous noir, Je parcours les allées et ruelles. Tissant consonnes et voyelles Et chantant ma sombre histoire. Ma lyre noircie à la main, Je vagabonde sur tous les chemins. Affolé par l’épouvante du destin, Je pleurniche et… Lire la suite →

Je t’ai aimé !

Je t’ai aimé comme on n’en aime jamais. Je t’ai chéri comme on chéri son enfant. Peut-être même que je t’ai aimé, Plus que l’on aime ses parents. Je t’ai aimé avec ferveur et folie, Laissant de côté toute l’existence…. Lire la suite →

Solitude

Je me rends solitude troublante Et j’abandonne face au désespoir. J’accepte ta douleur assommante Et j’oublie ma morose histoire. Je ne rêverai plus de bonheur Et je n’espérerai plus le rencontrer. Ma vie sera faite d’une seule couleur, Du noir… Lire la suite →

L’oiseau blessé

Un jour, un oiseau blessé a rêvé. Seul au milieu du désert Perdu, il ne pouvait rien faire, Sauf prier pour qu’il soit sauvé Soudain ! apparaît un aigle imposant Voilà qui’il se pose devant lui Le pauvre oiseau a… Lire la suite →

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils