Ligue des Poètes

Auteur

AYDIN Ahmet

Consolation

Nulle part ailleurs Que dans mon triste cœur Je ne trouve de mots consolateurs Qui répondent à mon cri d’angoisse et de douleurs. Je m’en vais cependant, tel un oiseau sans patrie, Parcourir tous les recoins de ces espaces infinis,… Lire la suite →

Le chant des oiseaux

Chantez oiseaux, chantez ! Réconfortez donc cet infortuné ! Vous seul êtes le recours de mon cœur Que ce silence assourdissant écrase de douleur. Chantez oiseaux, chantez ! Secourez donc ce pauvre enchaîné ! Vous seul pouvez désormais libérer Cette… Lire la suite →

Eté

Sur les vertes prairies ensoleillées, Tendres caresses, charmants baisers, Paroles d’amour aux mots déliés, De ma vie je n’en ai profité. Mais je voudrais m’en aller Vers ces belles et harmonieuses contrées, Ces beaux rivages à l’air tout embaumé, Ces… Lire la suite →

Printemps

Soleil éclatant, ciel bleu et transparent, Champs fleuris et air tout odorant, Beaux oisillons aux chants doux et charmants, Beau lac en son écrin de verdure très apaisant… Mon cœur tourmenté vous recherche tout le temps, En sa mélancolie vous… Lire la suite →

L’appel à la bien-aimée

Belle, douce et gracieuse bien-aimée, étoile de mes nuits, Toi que de mes yeux je contemple et que dans mon cœur je chéris, Tel un rayon de soleil le jour et telle une pleine lune la nuit, Dissipe les ténèbres… Lire la suite →

L’arrachement

Ah ! Vers quoi et où irais-je porter ma plainte aujourd’hui ? Qui comprendra donc la tristesse et le chagrin que je subis ? Serait-ce toi, ô belle nature, toi qui éternellement resplendis ? Mais toi aussi, hélas, tu ne… Lire la suite →

Le Printemps de la solitude

Moi, j’ai vu la solitude dans les profondeurs du ciel, Moi, j’ai vu la solitude misérable et impuissante, Moi, j’ai vu la solitude éphémère et passagère, or… Or pleurer effraye l’homme, Or la solitude tue l’homme. Moi, j’ai vu la… Lire la suite →

Illusions et désillusions

Dans les ténèbres de la nuit, tel un errant aveugle et blessé, Je cours de désillusions en désillusions, la chair meurtrie et le cœur brisé ; Car derrière moi, à pas haletant, Amour trompeur et cruel me poursuit ; Mais… Lire la suite →

Evasion

Ah ! Que ne puis-je aller vers ces beaux rivages D’Ionie, de Smyrne et ses doux ombrages ! Là, je m’abreuverai à la source du bonheur Et le chant de la mer seul réconfortera mon cœur. Veuillez noter : Envoi…… Lire la suite →

Le cri du cœur

Nulle part je ne trouve le bonheur et je ne sais quoi faire : Je crains et j’espère, je brûle et je suis de glace ; J’espère un jour, je meurs toujours ; Je suis seul mais unique, dans le… Lire la suite →

Le Lac

Mes cheveux tombent comme les feuilles d’automne… Ô Lac ! Lac dont les flots se succèdent monotones, Toi seul peux comprendre les souffrances De mon cœur qu’Amour blesse dans le plus profond silence. Veuillez noter : Envoi… Total : 5… Lire la suite →

Moi

Qu’ai-je fais de mal pour mériter un tel destin, Ô Grand Juge ! Désormais la nature est mon seul refuge… Veuillez noter : Envoi… Aucun vote pour l’instant

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils