Ligue des Poètes

Auteur

Elisabeth Réau

DES VERS

C’est un bouquet de vers, je désire l’offrir Débutant par la fin, et telle une spirale Qu’il rejoigne son cours, surtout pas la morale, Disposé à l’envers, qu’on puisse le souffrir! C’est aussi un cantique qui se doit adoucir En… Lire la suite →

UN CRAYON

Il est une énigme que je ne puis résoudre: Nombre de grands poètes ont la plume facile, Moi je n’ai qu’un crayon toujours très indocile Et je me désespère quand il me faut recoudre. Ces dames et ces messieurs font… Lire la suite →

REVE D’ AMOUR

Pour entrevoir ce visage Que plus n’ose regarder Dont sourire ma séduirait Tous les rires de la terre Je modèlerais Pour contempler ce mirage Que jamais n’ose imaginer Qui d’un éclat m’éblouirait La somptuosité du jour J’enluminerais Pour recevoir un… Lire la suite →

SI J’ETAIS…

Si j’étais une belle feuille Que le vent d’automne bouscule Quand s’assombrit le crépuscule Et que tu me réserves accueil Comme un oiseau m’envolerais De ma plume t’effleurerais Près de toi m’allongerais Et tu ne pourrais m’ignorer. Si j’étais charmante… Lire la suite →

ALLEGORIE

Comme le grand soleil jouant avec la terre Envoyait rayons chauds et ombres légères Celle-ci un beau jour, levant les yeux vers lui S’éblouit de l’immense lumière et fut ravie. Inconscient, croyant que la terre était figée, Mystérieusement le soleil… Lire la suite →

REGRET

Il me revient parfois un air mystérieux Qui m’appelle et m’entraîne vers des contrées lointaines, Des pays où les vents ne sont point ombrageux, Où de nombreux oiseaux pépient sur les fontaines. Cet air, je le connais, il me vient… Lire la suite →

FLORILEGE

Quand le matin s’éclaire je lis de beaux poèmes, Des sonnets somptuaires, des idylles enchantées, Des strophes solitaires, des bouquets argentés, Je savoure des vers à couronnes suprêmes. Le jour est encore blême, la nuit va vers sa fin, Le… Lire la suite →

LES REFUGIES

Au plus profond de la nuit Dans un silence accompli Quand Terreur la poursuit Horde sombre à l’agonie Vacillant sur la rocaille Défaillant dans l’eau glaciale Se traînant dans la pierraille Elle va vers la muraille. Les mers s’agitent Et… Lire la suite →

JE ME SOUVIENS…

Je me souviens Je me souviens… Des temps anciens Des temps anciens Quand les hivers Etaient sans fin Quand les étés Etaient brûlants Quand les printemps Etaient amers… Je me souviens Je me souviens… Et des Pater Et des Ave… Lire la suite →

LIANNE

Jours pervers Nuits malignes Ciel amer Terre indigne Bruissements Frôlements Le filament Aisément Sinueuse Est l’amante Vénéneuse Elle enchante! Dans la forêt mystérieuse S’est avancée la voleuse En un sourire hideux Enjôle l’arbre fabuleux Frissonnant, convulsé, Haletant, déchiré Il lance… Lire la suite →

LES PASSEURS

Ce matin il faisait beau mais…. En foule sombre Nuages amoncelés Projettent une ombre Arbres atténués Ondée succombe Averse désolée Arrose moribonde Nature inondée Herbe profonde Fleurs dénudées Reflètent un monde Diminué Ainsi des hommes Galères agitées Supplient l’immonde Regards… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils