Ligue des Poètes

Auteur

Jacques Servia

solitaire

Manset Gérard 1974… « voyages en solitaire » pas une ride… mon microsillon n’a même plus de sillon… mes rides sont sillons Creusés par la morphine Par la douleur Par la détresse De ne pouvoir sauver « L’insauvable…  » De devoir capituler Sans… Lire la suite →

ALone

ALONE ………. alone… J’en frisonne … personne … sonnette sans sonnet sonnette qui ne sonne battements qui résonnent bruits atones alone envolée la papillonne … j’ai croisé à Eaux-Bonnes verre d’Ausone en pogne clone d’un corps qui se donne envolée… Lire la suite →

A Hendrix

A Hendrix Fermer les yeux … Se poser lentement Sortir les trains Atterrissage Et entrée en gare Et j’entends Hendrix Qui s’avance Gaucher impénitent Qui joue sur une guitare De droitier contrarié Acrobate stone Equilibriste des sons Et j’entends Hendrix… Lire la suite →

Léonard

Léonard j’ai vu Léonard sur ce bateau perdu dans ces bleus sur ce bateau qui navigue sur les parcs à huîtres où flotte ses mots Comme des bouteilles À l’ancre comme des bouteilles à la mer…. Marée haute Jacques Servia… Lire la suite →

le jour où…

Le jour où L’intelligence Fut distribuée D’aucuns la trouvèrent Inutile absurde dangereuse Une ennemie De la fraternité Comme si la plaie Ouverte dans le temps Entre les hommes ne devait jamais Mais jamais se refermer Avec le temps … Il… Lire la suite →

Résident de la République

Résident de la République Résident de la République Cravate de l’Elizée Nœud simple ou double … Champs des enfers Ou prés du paradis Les héros de toutes les misères De toutes les défaites Y goûtent un repos Immérité mais y… Lire la suite →

pile ou face

Pile ou Face Pile ou face double face double mètre Janus de l’autre côté du miroir Après l’endroit l’envers après l’envers l’endroit sens dessus dessous sans dessous dessus des étoiles qui luisent des étoiles qui brillent des étoiles qui meurent… Lire la suite →

tu es là

Tu es là… Infinie Incommensurable Tu es la nuit Il me tarde le jour Tu es le jour Il me tarde la nuit Je ne sais plus Où je suis qui je suis Entre chien et loup … Tu es… Lire la suite →

mots pour un nu

mots pour un nu Femme qui roule Ses courbes comme les cingles D’un fleuve indolent… Seins, coupe de fruits Poires, poires Belle-Hélène Tournés vers des mains enfiévrées… Tu es là Abandonnée Tu es là Prête à bondir Prête à croquer… Lire la suite →

Chambre sous les toits

Chambre sous les toits !!! Le désir … Le grain d’une peau … Le fabuleux contact De deux épidermes La peur de se brûler Qui fait qu’après Que le regard Se soit déposé Là où se niche L’étourdissement … La… Lire la suite →

Léonard Cohen

Vraiment, Léonard Tu n’aurais pas du Traverser ce sinistre miroir Seul comme un ange déchu Tu suis Marianne Dans ton costume bleu nuit Elle t’attend maintenant Dans ces plaisirs qui s’enfuient… Jacques Servia Veuillez noter : Envoi… Total : 5… Lire la suite →

Bataclan Blues

BATACLAN BLUES N+1 Le rouge est jeté là Mais le rouge bat Dans nos veines Hématies Hématomes au cœur …. « Le rouge est mis » Série Noire de Le Breton Série Noire et jaquette déchirée Série Noire Pronostic vital engagé pour… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils