Ligue des Poètes

Auteur

Josette GALLOU

Le temps d’un passage

De passage,
Juste le temps d’un passage…

L’esprit du poète

L’esprit glouton La plume gourmande A la saveur des émotions Il repaît son parchemin De tout festin L’esprit rêveur La plume flamboyante Il ravive les plus froides couleurs De la chaleur des flammes D’un feu de joie L’esprit libertaire La… Lire la suite →

La page blanche

Aux portes du silence Une page blanche attend Sans thème et le teint blême Les mots du poète. Aux portes du silence Une page blanche attend S’accrochant un peu froissée Aux remparts de la pensée. Aux portes du silence Une… Lire la suite →

Au bout du chemin

Au bout du chemin Il n’y avait rien Comme si demain N’avait pas de destin Au bout du chemin Elle cherchait le lointain Fuyait son train-train Calmait ses chagrins Au bout du chemin C’était déjà loin De l’enfer des siens… Lire la suite →

L’odeur de l’Inde

Autour des bûchers Beaucoup d’indiens en guenilles Assis, recroquevillés Attendent impassibles. Aucun ne pleure Aucun n’est triste Tous attendent que le bûcher s’éteigne. Pas de peine Ni curiosité. Mourir c’est se libérer. Chez les hindous Pas de tabou. La vie… Lire la suite →

Boire et déboires

Un anniversaire On prend un verre, Un pot au boulot On prend un apéro, Une réunion d’amis On prend un drink, Une fête de famille Et le vin pétille… Euphorie Détente Relaxation L’alcool désinhibe. Insidieusement Partout il s’invite, Inconsciemment Il… Lire la suite →

La farandole des petits écoliers

Vite, vite, le réveil a sonné Vive la rentrée ! Je me lève de bon pied Je prends mon petit déjeuner En route pour une belle journée ! Vite, vite le réveil a sonné Vive la rentrée ! Dans mon… Lire la suite →

Femme et Féminité

De grâce Et de charme De rondeurs Et parfois de candeur Cheveux courts Cheveux longs Affaire de goût La femme n’est que beauté. Femme comme muse des plus grands Femme comme désir ardent Femme comme élégance Femme aux sublimes fragrances… Lire la suite →

L’ivresse de vivre

Sans trêve Ayez des rêves Sans trêve Gardez l’ivresse Sans trêve Ne faites pas du temps Un fardeau Faites-en un cadeau Et si parfois Dans un moment de solitude L’ivresse a disparue Parlez à l’oiseau A la fleur qui frémit… Lire la suite →

La mariée a dit non

Nada s’est enfuie Nada a brisé le silence Pour vivre ses espérances Pour ne pas subir Bien loin de l’insouciance Il est des enfances brisées Des enfances sans espérance Des enfances sans insolence Nada petite fille courage A bravé les… Lire la suite →

Le violoniste

Le violoniste est là, debout Devant l’entrée du métro, Il commence à jouer, virtuose De très grands morceaux Le violoniste est là, debout Des gens par milliers Passent et repassent Personne ne le voit Personne ne l’entend Une femme lui… Lire la suite →

Avec le temps

J’ai appris avec le temps La colère n’est pas toujours conseillère Et la vengeance laisse un goût amer. J’ai appris avec le temps Que chaque expérience est unique Qu’il faut savoir les vivre. J’ai appris avec le temps Qu’humilier autrui… Lire la suite →

Au cœur de la vieillesse

Regards perdus dans le néant D’une longue vie de tourments, Plongés dans leur solitude Ne sont que béatitude. Rien d’autre que turpitudes Pour le marché des pilules, Nos vieux ne sont plus qu’absence, Nul n’écoute leurs sentiments. Et pourtant, ils… Lire la suite →

L’Homme et la Terre

Ce n’est qu’un point bleu dans l’univers, Et depuis des millénaires La Terre comme planète unique Est la seule qui abrite vie. Ce n’est qu’un point bleu dans l’univers, Et depuis des millénaires La terre comme un paradis Avait tout… Lire la suite →

Lumière sur les brumes écossaises

Presqu’île aux mille légendes Bordée au Sud par l’Angleterre Au nord par les mers L’Ecosse aux esprits errants N’en finit pas de ses mystères. C’est à l’image de l’histoire tumultueuse Que dans les brumes écossaises De longues routes sinueuses Traversent… Lire la suite →

Giverny, l’âme du Maître

A l’entrée de l’allée, D’allure modeste La maison rose aux volets verts Nous plonge dans l’atmosphère du poète. Tout respire l’univers du Maître. Quelques pas suffisent Pour que vibre l’émotion Et s’ouvre l’appétit Des couleurs et des tons. Des gerbes… Lire la suite →

Le cri d’amour d’une mère

J’ai tant bercé tes chagrins Et câliné tes matins Tant caressé tes colères Calmé tes fièvres Et rassuré ton sommeil. Tant de nuits en éveil Et tant de fierté dans mon cœur Pour chacun de tes anniversaires. Tant de bonheur… Lire la suite →

L’Egalité Hommes Femmes

Depuis la nuit des temps La femme enfante L’homme travaille Éternel combat Éternelles inégalités Depuis la nuit des temps L’homme domine l’histoire S’inscrit en lois S’octroie le pouvoir L’homme est roi Depuis la nuit des temps Hommes et Femmes sont… Lire la suite →

A la croisée des chemins

Tu te réveilles un matin à la croisée des chemins Et tu ne vois plus qu’un miroir sans tain Où demain a perdu l’éclat de son teint. Tu te réveilles un matin et tu n’as plus faim Plus d’envie, ni… Lire la suite →

Mirage

C’est à l’heure où le soleil défume Quand l’horizon se voile de brume Qu’au loin sur la plage Danse un mirage. Une longue chevelure En ondes de vague Dessine son visage Caresse sa cambrure. Pieds nus sur le sable Légère… Lire la suite →

Etretat ou la magie des falaises

Comme une arche posée entre ciel et mer Les falaises semblent sortir de terre. Un doigt levé vers le ciel Une aiguille pointée vers le soleil, Pour seul horizon la mer C’est le bout de la terre. Voilé de brume… Lire la suite →

Eloge d’une femme mûre

Sur son lit de satin, dévêtue Une main posée sur sa poitrine Elle s’abandonne câline Au plaisir de la luxure. De grâce et d’harmonie Sur ses épaules arrondies, Ondule sa grise chevelure Se dessine sa cambrure. Le visage creusé par… Lire la suite →

Les galériens de la route

Jour et nuit Du Nord au Sud D’Est en Ouest En France, en Europe Inlassablement, Ils transportent les marchandises. Jour et nuit Suspendus aux affres du temps Par les routes et les autoroutes Intempéries ou pas, ils roulent Défilant sans… Lire la suite →

La rumeur

On dit que… Il parait que … Tout le monde dit que… Que de mots incertains Pourtant quotidiens… Que de mots incertains Répétés, Souvent déformés, Nourrissent les dire Pour de cruels festins Que de mots incertains Pour animer l’opinion Inciter… Lire la suite →

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils