Ligue des Poètes

Auteur

Khadidja

je t’aime sans condition

Je t’aime sans condition, Je t’aime avec ardeur et ambition Que tu sois pour moi seule J’aime tes beaux yeux verts Qui font vivre en moi ces espoirs J’aime ton regard affectueux Qui m’inspire cet amour heureux J’aime tes lèvres… Lire la suite →

Je vous remercie.

Au sein de votre groupe et sans fierté, Je me suis engagée de toute volonté. Grâce à vous et votre fidélité Je suis arrivée aujourd’hui, grâce à votre sincérité. On a passé ensemble quelques moments, Dont je commence à me… Lire la suite →

Ne m’affrontez pas

Je suis condamné pour de bon, Pourquoi vivre, à quoi bon. Lutter contre son bourreau et certes un péril, Mais subir toute cette douleur est encore plus difficile Je vais m’en sortir, j’en suis sûre, Mais l’attente est encore plus… Lire la suite →

Le retour

Je suis extrêmement perdue. Mais cette fois-ci, pour le retour je suis convaincue. Après des années d’échec et de faiblesse, Fatiguée, enlacée mais prête à combattre sans paresse. Faîtes ce que vous voulez ! Le bon DIEU est omniscient si… Lire la suite →

La perfidie

Je meurs de tristesse. Et de la perfidie de ces traîtres et traîtresses. Sentez- vous maintenant bien ? Faites-vous toujours des plans et des entretiens. Pour détruire la vie, le cœur des autres et aussi leurs biens ? Non, vous… Lire la suite →

Une autre année, encore

Je t’ai tant attendue les derniers temps, Mais une nouvelle déception, prendra certes beaucoup de temps. Tout le monde ment, Ainsi que le temps passe trop lent. Je suis enlacée c’est bon. Je vis encore comme toute conne et tout… Lire la suite →

Demain dès l’aube

NB: le début de ce poème est pris du poème « demain dès l’aube » du grand poète Victor Hugo. Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends. J’irai par la forêt, j’irai… Lire la suite →

Lutte et sacrifices

Je ne pense qu’à toi. Je n’appartiens qu’à toi. La vie appartient à toi et à moi. Ensemble on vivra longtemps, Si Dieu le veut, on passera un si beau temps. Sous le toit de notre maison, On a construit… Lire la suite →

Mon prince charmant

Tes beaux cheveux noirs lisses m’attirent, Qui, comme la soie ; qui d’un ver de terre on tire. Je veux les toucher jour et nuit Et des mains de ta bien-aimée tu ne t’ennuies. Je n’oublie pas tes beaux yeux… Lire la suite →

Sans intitulé

A toi seul, je dédie ces quelques vers doux et fertiles Dont j’écris aujourd’hui avec une humeur et une âme presque tranquille. Je te blâme et je te reproche pour avoir taire. Dans l’obscurité, tu me laisses et c’est très… Lire la suite →

Je te le jure, je te vengerai.

O mon cœur ne t’attriste pas. Dans cette vie, tout ne va pas. Les douleurs ont tant, à ta porte, frappé Depuis longtemps, elles n’ont jamais cessé Enfin, dans cet état, elles t’ont délaissé. Maintenant, brisé, dans les malheurs tu… Lire la suite →

de ce cauchemar, je veux me réveiller.

D’un long sommeil, je me contentais ; De toutes sortes de peines, il me protégeait Derrière ce sommeil, une histoire triste Dont je parlerai jamais sinon je vous attriste. Le sommeil est, parfois, un ami fidèle, Mais dans ces derniers… Lire la suite →

Achille, hâte-toi pour me sauver.

Sur les rivages de l’Aulide, Agamemenon et son armée, pour la victoire sont avides. Contre Troie, se sont tous réunis ; Pour sauver Hélène de Pâris sont bien unis. Mais, les Dieux, les ont fortement déçus ; Les vents favorables… Lire la suite →

Ma dignité, mon orgueil.

Ma dignité et mon orgueil sont au-dessus de toi. Ma dignité et mon orgueil sont-ils des jeux pour toi ? Ma dignité et mon orgueil sont les plus précieux pour moi, Ces eux qui me sauvent de ce grand désarroi…. Lire la suite →

A vous les membres

A ce moment, je suis presque endormie, Dans une rêverie infinie, je suis partie. Aux membres de la ligues des poètes , Une bonne et douce nuit je vous souhaite. Pleins d’amour et de passion pour la poésie, On est… Lire la suite →

Mes profs

Tant de souvenirs tantôt amers et malheureux, Tantôt heureux et savoureux. A la porte de ma mémoire, ils frappent Pensive, chaque jour et, à jamais ils ne s’échappent. Commençons tout d’abord, par ses belles séances, Ou ABDOUN nous a appris… Lire la suite →

A mon futur mari (poème 3)

Mon amour, sache bien que je m’ennuie à ton absence Et que j’éclore longtemps en ta présence Comme la fleur qui revit par l’eau et Ne vit que sous un soleil beau. Je meurs si jamais on me prive de… Lire la suite →

A mon futur mari (poème 2)

Je sais que tu m’aimes Et que tu fait cela exprès pour que tu me gène. Et ben ! Oui ; je t’aime Mais comme ça je peux continuer à peine. Je t’offre une dernière chance pour décider ; Sinon… Lire la suite →

A mon futur mari (poème 1)

Sais- tu que je t’adore ? Sais tu que sans toi, je déteste la vie et que la mort j’adore ? Sais-tu que je pense à toi la nuit et le jour ? Sais-tu qu’avec toi j’aime la vie de… Lire la suite →

L’automne

L’automne vient. Là, je me sens bien. L’automne et l’automne de ma vie se ressemblent ; Dans ce modeste poème où ils s’assemblent. ********************************************** En automne le vent souffle dans toutes aires, Les feuilles volent dans l’air, Quant aux arbres,… Lire la suite →

Ma vie

Tout se passe comme un cauchemar. Tout un coup, je suis devenu comme un clochard. Après tant d’année de rêves et d’ambitions, Tout était condamné à la disparition. ******************************************** Moral en baisse, mauvaise humeur et tristesse infinie, C’est cela mon… Lire la suite →

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils