Ligue des Poètes

Auteur

Lucie Ogier

La nuit de l’occupant

Le raisonnement sournois du bouc, La parole désobligeante du complice L’accident d’enfant clamé aux alentours, Et bigoterie de l’autre sans accalmie Je saisis ma gomme pour raturer le tout, Rester seule est mieux que recueilli Décadente société envahit de vautour,… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils