Ligue des Poètes

Auteur

Michel Louis Laboureau

j’ème

j’ème et sème ou tu me mènes Madeleine pour la ènième de mes poèmes à thèmes Veuillez noter : Envoi… Total : 3 sur 7 votes

à l automne de ma vie

A l’automne de ma vie je fais un court bilan de ma vie, pleine de trous et d’à coups, pas terrible, finalement passée vite malgré tout et sans beaucoup d’espoirs maintenant dans ces moments de grande solitude difficiles à combler… Lire la suite →

moi Président

Moi , Président avec toutes mes dents, je vous rentre dedans, avec talent, bandes de fainéants tous lents avec ou sans enfants avec mon banc, tant comme un taon de mon temps sans montants ni Yves Montand pour longtemps en… Lire la suite →

automne

Les feuilles tombent, mes sentiments aussi ! Me restent plus que quelques souvenirs dans la grisaille de ce jour triste et froid, plein d’effroi en attendant le soleil et de meilleurs jours et peut etre un renouveau de ma vie… Lire la suite →

fait froid

fait froid, suis gelé, vais rentrer sous ma couette, c’est plus chouette par ces temps de disette, ma chère Odette, te dis à plus tard sans mes tétards de fe^tards en retard près des barres à bars Veuillez noter :… Lire la suite →

froid d’Est

Grand froid venu d’Est Bien au chaud sous ma couette Haiku naitra Veuillez noter : Envoi… Total : 3 sur 3 votes

Brest

Brest par vent d’Est hors du lit toujours gelé café réchauffe Veuillez noter : Envoi… Total : 2.5 sur 2 votes

à Brest

à Brest par un vent d’Est il est pour le test de Limonest contre la peste sans restes mais tout leste pendant sa sieste…! Veuillez noter : Envoi… Total : 3 sur 2 votes

seul

seul près de ma meule comme un Peul, je m’endors encore plein de cors au son d’un cor parmi d’autres corps aussi forts que mon Lord bourré d’or pas loin du port qui m’y jette un sort tel un porc… Lire la suite →

sous ma couette

réveillé, allongé près de mon pré sans blé ni dés mais plein d’idées sous ma couette, c’est chouette, la tete pensante et dansante sans tous mes sens plein la panse … Veuillez noter : Envoi… Total : 3.67 sur 3… Lire la suite →

vais faire un tour

bonjour, vais faire un tour dans la cour près du four, j’y courre, tout court tout autour en y étant lourd comme un sourd qui mange son yahourt après l’amour, pourvu que cela dure ! Veuillez noter : Envoi… Total… Lire la suite →

le libertaire

je erre comme un pauvre hère sur une aire sans air attendant le cinquantenaire le centenaire le millénaire au « lucernaire » comme un libertaire célibataire le nez par terre dans un bruit de tonnerre sans verre ni vairs ni vert ni… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils