Ligue des Poètes

Auteur

Mohammed Labib

Mille poèmes

Je vous écris Je vous dis Mille vers Mille poèmes L’amour n’est qu’un mot J’en fais mille mots L’amour est un mot Ainsi l’entend le vulgaire J »en fais mille mots Mille synonymes Alignés en marches Nous voyageons A deux De… Lire la suite →

Sur la page

Là Sur la page Vous ne cessez de tressaillir Comme des arbres Sous la rage d’une tempête Et pourtant Partout Vous mettez du feu Entre les lignes Dans l’encre Vous mettez du feu Partout Dans mes mains Entre les signes… Lire la suite →

L’amour se vit – Haïku

La poésie se vit Elle n’est pas des mots vides L’amour aussi. Veuillez noter : Envoi… Total : 5 sur 3 votes

Tilleuls-haïku

Allée des tilleuls Suivre son ombre Attendre un mot d’elle, un mot Veuillez noter : Envoi… Total : 5 sur 4 votes

Une étoffe

Je vous prépare Vous qui fuyez Toutes mes prières Vous qui n’a aucun nom Aucune périphrase Qui vous décrit Qui décrit Votre corps de pierre Une légère étoffe Du levant Qui modèlera vos méandres Sur lequel glisseront mes feux Et… Lire la suite →

Des vagues- Haïku

L’amour déferle Tout rouge Aux berges du coeur. Veuillez noter : Envoi… Total : 5 sur 3 votes

Absence- Haiku

Automne au printemps Des oranges au menu En absence de l’être cher. Veuillez noter : Envoi… Total : 4.33 sur 6 votes

Baiser

L’éternité Dans un baiser Je sens que Est Et est dans une note L’immensité De musique Et dans le silence Est l’inexplicable. Veuillez noter : Envoi… Total : 4.33 sur 3 votes

Ivresse

J’entends encore des pas. Ce sont les mêmes pas depuis dix ans. Ils y trouvent du plaisir. Ils veulent me voir derrière les barreaux. Pourtant, ils me préfèrent enveloppé dans un linceul. Ils parlent sans ouvrir. Ils viennent toujours pour… Lire la suite →

Remords

Souffre Un coup d’oeil Un coup de cil Le coeur D’un sourire De tout D’un rien Souffre le coeur Là est mordre sur un roc Inutile Dur Entre sa psyché L’homme Et son coeur Est un rameau fragle Qui au… Lire la suite →

C’est l’amour

Il vient en ondes // Il vient en ondes // Il est une flèche décochée des étoiles // Il est une flèche de lumière // Elle se place là où il se doit, aux fibres du cœur // Il est… Lire la suite →

La nuit de tes lèvres

La nuit m’excède // Une fleur de dahlia donne des idées au cœur // Un poème pour deux âmes étrangères qui se rencontrent sur un chemin qui ne mène nulle part // Que deviens-je après ce sourire boréal ? dis-je… Lire la suite →

Ton sourire

Me portent Aux temps des délires Des volutes Et des désirs O Princesse Porte-moi En tire-bouchon Le diadème de jais Eternel page De ton doux sourire. Veuillez noter : Envoi… Total : 4.8 sur 5 votes

Ce matin

Je me promenais le coeur bercé de l’aube. Je prends le chant en un poignet cordial. Je me promenais puisque Dionysos ne cessera de chanter. Je me promenais puisque mon cœur me guide vers une vision. Il y a un… Lire la suite →

Lever du verbe

Tout avait un début. C’était en bribes. C’était en épigramme. Du jour jaune à l’horizon qui se lève. En bribes. En cadences déliées. En morceaux plus moins audibles. Il se lève. Là, au début tout se condense. Un rayon du… Lire la suite →

O fleur

O fleur Qu’oppressent De solitude Les soirs amers Et les lumières des astres A l’heure venue O fleur Que devances-tu Pourquoi De tes consœurs estivales Les voluptés. Veuillez noter : Envoi… Total : 4 sur 3 votes

Jamais las

Tes cils vous m’avez dressé jamais las je ne serai car un est notre voyage les nues roses du crépuscule et nous logeons les rougeurs ou aux rayons dorés nous naviguons nous porte à son gré la fragrance… Prenez mon… Lire la suite →

Le calme du soir

Des branches Sous les échos Court calmement Le fleuve Plein d’étoiles Sous un rameau Dort calmement Un lac Et des baisers Sous une forêt Repose calmement Des gouttes de rosée. Veuillez noter : Envoi… Total : 5 sur 5 votes

Pour de bon

Allons qui me dit vers une étendue à l’infini bleue où se limite sur ses lèvres l’impossible d’une invocation … timide ne le soit (allons !) sur nos chemins tous les talus longs couvrent les fleurs puisque à deux nous… Lire la suite →

Cordes

Les cordes Sont la nuit Comme aveugles Pourtant De la blancheur La nuit sème que Et des lilas Puis Se mêlent Les rayons et leurs chants Percent les étoiles A travers les nues aux rides des lacs Pourtant Les cordes… Lire la suite →

Un jour

Perdu Avons-nous Le souvenir jusque De notre revoir Perdu Avons-nous Le déboire de nos au-revoir Se séparer Se rencontrer Un jour Les gens perdus Où se rejoignent Dans les mots des vivants Et dans leurs mémoires Nous nous rejoignons. Veuillez… Lire la suite →

Séparés

Séparés Sommes-nous Et ensemble on est Tu t’immisces Dans mes songes En de confuse intimité Et dans le suspens Où la vision t attarde Une visite Suivie d’autres Mieux Que des mots oiseux En face De ce que celui …… Lire la suite →

Déçu

Déçu. Qu’est-ce qu’être déçu ? Découvrir que la fleur qu’on a tant admirée n’était pas vraie. Découvrir que le tableau dont on a fait un traité était faussé. Enfin, j’étais joyeux pour un instant. Je n’en sens encore que la… Lire la suite →

Penser nocturne

Déçu. Qu’est-ce qu’être déçu ? Découvrir que la fleur qu’on a tant admirée n’était pas vraie. Découvrir que le tableau dont on a fait un traité était faussé. Enfin, j’étais joyeux pour un instant. Je n’en sens encore que la… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils