Ligue des Poètes

Auteur

Myriam Auteur

Mon Héros

En l’honneur du colonel Beltrame et de son corps de métier. Et une pensée particulière pour le travail de mon petit frère Korantin, policier au Havre.

La Forêt

LA FORÊT À ma tata Annick L’herbe tendre du matin s’affermit au fil du temps, Laissant la floraison glisser entre les brins Couverts de gouttes d’eau et s’offrir poliment À la clarté du jour et la forêt de pins. Les… Lire la suite →

Mon petit village

MON PETIT VILLAGE Quand je ferme les yeux, Je revois les visages Des habitants joyeux De ce petit village. Deux grands-mères sur un banc Aux lèvres molles et flétries, Se parlant du beau temps, Ou plutôt de la pluie. Des… Lire la suite →

L’arc-en-ciel

L’arc-en-ciel À Gwladys Quand sonnera ton heure, Tu laisseras sur terre Ta palette de couleur Pour peindre l’univers. Tu draperas de vert Les pieds de la forêt Et le lichen des pierres Pour caresser mes pieds. Tu verseras le bleu… Lire la suite →

Comme un signe de toi

Quand tes pas se poseront sur le premier barreau De l’échelle qui rejoint les ailes des oiseaux Chaque empreinte tracera, tout là-bas, tout là-haut, Le poids des souvenirs à la plume de tes mots. Quand le cœur d’un ciel pur… Lire la suite →

MA GAZELLE

À ma championne Quand une flamme attise ses yeux, C’est qu’elle est prête pour le coup d’feu. Les poings serrés, un peu stressée, Elle laisse le bruit la déserter. Le regard noir comme un guépard, Elle guette sa proie, dès… Lire la suite →

La Dame de coeur

LA DAME DE CŒUR À ma Tante Tu parfumes le pays que toute la pluie inonde, Toi la sœur de mon père, Toi qui souvent devines Avec l’instinct d’une mère et l’azur de ce monde, Les besoins de tendresses et… Lire la suite →

L’ATTENTE

L’ATTENTE À ma fille La chaleur de ton âme dissipe l’harmattan Qui souffle dans son élan la sublime saveur Des couleurs de l’amour dont nous rêvons souvent De pouvoir très bientôt porter dans notre cœur. Tes cheveux sentent la mangue… Lire la suite →

NEW-YORK

NEW-YORK La statue nous salue sous le soleil levant. La flamme de sa torche éclaire toute la ville. La liberté se lève sous le soleil couchant, Emportée par le vent au-delà de son île. La grande dame nous conduit dans… Lire la suite →

Le crépuscule de l’âge

LE CRÉPUSCULE DE L’ÂGE À ma Grand-Mère Les cryptes du visage que la vieillesse chatouille S’effrangent sur cette femme comme sur un vieux nuage. Une larme qui ondule sur sa pommette, verrouille Le soleil de ses jours dans la prison… Lire la suite →

MON FRERE

MON FRÈRE Nous sommes nés sous les astres de la même semence Toi sur Mars, moi Vénus, près des lueurs de la lune. Nos racines se sont nouées dans un jardin immense Pour faire de notre monde, une planète commune…. Lire la suite →

LA GRANVILLAISE

LA GRANVILLAISE C’est ici, que cette femme a voulu jeter l’ancre, Dans cette grande citadelle d’où elle peut voir les mouettes Dessiner le soleil sans aucunes bouteilles d’encre, Et décorer les flots de somptueuses goélettes. Seule, derrière sa fenêtre, elle… Lire la suite →

Liberté

LIBERTÉ À toutes les victimes des attentats Quand le sang coule sur les flots Dans un sanglot long et pourpré, Tu sors tes armes et ton drapeau, Liberté. Quand la faucheuse tire son rideau Sur une foule ensanglantée, Tu sèches… Lire la suite →

LE DIPSOMANE

LE DIPSOMANE Le Dipsomane marine dans un lagon toxique Et se sent invincible quand jouent dans son gosier Des tubercules hostiles dansant sur la musique D’un mystérieux ballet de palabres insensées. Le nectar aux effluves de l’ambroisie caresse Son précipice… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils