Ligue des Poètes

Auteur

PG Léger

On se dit…

Bonjour à vous toutes et tous, juste un petit poème pour le plaisir du partage. Bonne continuation à tout le monde, et que la poésie soit la gagnante de ce voyage…

L’esprit poète.

Écoutez-le s’en aimer,
A en perdre la raison.
N’entendez-vous pas chanter,
Jean Ferrat et Aragon ?

Criez votre Hymne

Un thème toujours d’actualité, et qui, j’en ai bien peur, le restera encore longtemps, tant que les dirigeants des sociétés fermeront les yeux sur la misère mondiale

« Chronique matinale. »

On sent la clarté monter
Comme pour prévenir
L’arrivée de l’astre
Qui s’appuie déjà à l’horizon
Pour mieux s’élever.

La petite étincelle

Si dans des moments difficiles,
Tu te sens seule sur ton île,
Comme une Âme en exil,
Prie vers elle pour qu’elle brille !

Tout un jardin.

Un jour qui se termine,
Une nuit qui s’affine.
Et entre deux… un soupir.
Où es-tu, toi mon Désir !

Deux anges.

A sa vue
Plus rien n’existait
Que son regard

Maladresses

On se torture de nos maladresses. Parfois on ne sait pas bien s’aimer. L’autre ressent ce qu’en lui on laisse. On récolte ce qu’on a semé. . En nous la conscience serre le cœur. C’est un étau qui fait état… Lire la suite →

« Je t’écris ! »

J’ai besoin D’étaler De ma main Sur papier, Des morceaux De nous deux, A défaut  D’être heureux.           * Je t’écris, Plume morte, Cœur sans vie, Vent m’emporte…           * Le temps… Lire la suite →

La Plume en l’Âme.

Sur la page se tissent des vers poétiques,
Brodant des rimes sur les sentiers de leur toile.
On voit des trames qui s’affichent phonétiques,
Toutes plus belles que l

Ô Demeure !

Ô Demeure, depuis quelques temps abandonnée, Me voici, pénétrer en ton cœur, en ton âme, Où j’ai laissé, en toi, tous mes mots passionnés, Écrits sur tes murs à la lueur de mes larmes. * Me revoilà donc, le front… Lire la suite →

Jeunesse.

Vingt ans, Belles dents. La vie se croque Sans pépins. On ne croit pas, On est certains. Les rires se troquent Au coeur de la joie… Prête moi ta plume, Je t’écris sans maux… PG Léger / 11.02.2018 Veuillez noter… Lire la suite →

L’inutile n’existe pas

L’attente peut être belle L’attente peut être d’ailes L’inutile n’existe pas Aimer suffit sans faire de pas Veuillez noter : Envoi… Total : 5 sur 2 votes

A vous toutes et tous, Poétesses et Poètes…

Les champs sont désertés, Les plumes retombées, Les écrits envolés, Les passions apaisées. Atmosphère des vers, Atmosphère des rimes, Atmosphère devers, L’autre versant d’abîmes. Les échos de ces lieux, Vibrent encore fantomatiques, De ces esprits Mi-Dieux, Épris de cet art… Lire la suite →

Apprivoise-moi.

Apprivoise-moi, Chasse ma peur, Qu’empêche l’émoi, D’ouvrir mon cœur. Prends-moi dans tes bras, Étreints mes douleurs, En pleurs dans les draps, De ma vie qui meurt. Je veux me fondre, Au creux de tes seins, Et me confondre, De blancs… Lire la suite →

Le vagabond

C’est le soir La rue me fuit Je vagabonde En vague à l’âme. La nuit menace De m’égarer Sous quelque pont Dans quelque fond. J’ai froid à ma vie Le monde est creux D’humanité… L’effroi a envie L’immonde hideux De… Lire la suite →

Nous avions vingt ans.

Le train s’ébranle La main levée Au bord du quai Sourire amer Essuie l’adieu De mon regard Embué de toi Embué de nous Laissant derrière Désemparées Les pages hargards De notre histoire. * Elles vont rejoindre Dans mon cœur De… Lire la suite →

Étrange sentiment.

Ce soir je me sens l’Âme égarée. Je cherche sans savoir quoi trouver. Quelque chose veut m’attirer l’attention, Sans pourtant se dévoiler à ma vision. Quel est donc cet étrange sentiment, Qui me prend l’intérieur comme un aimant ? Son souffle… Lire la suite →

L’ombre de l’artiste.

Sombre et lugubre, N’y a-t-il d’espérance, Qu’ombre s’illustre, Volatile existence, Vers un horizon, Une aurore nouveau-née, Mère nourrissant, Un anneau d’or tout doré ? Car la vie qui est, Dans l’esprit taciturne, Par l’envie qui naît, Dans l’épris va si… Lire la suite →

Vivre !

Vivre jusqu’à la lie, Se griser d’allégresse, Pour chasser la tristesse, En criant l’hallali. Vivre à toucher le jour, Paume contre son dôme, Et en sentir le baume, Nous envahir d’Amour. Vivre le cœur cristal, Le doigt au bord du… Lire la suite →

Ne l’oublions pas…

On croit qu’il n’est plus, On croit que c’était avant, Que c’était juste le temps, Le temps de devenir grand. On croit qu’après, On est plus le même, Qu’on vieillit de son âge, Qu’on apprend à oublier, Qu’on devient un… Lire la suite →

La solitude du poète.

Solitude du poète, Conciliable bulle, Devise à vis, Sur ses écrits, S’usent ses cris, De doux leurres. Il brime la brume, Que rime sa plume, Dans ses nuées. Sa Muse s’amuse, Enjouée de lui, Des tours de vers… Et voit… Lire la suite →

Césure.

Césure, L’instant qui naît, Mais sage… D’une réflexion, Qu’expire, L’inspiration… D’un vers luisant, Au minuit, D’un souffle nouveau. C’est sûr, L’instantané, Césure… Est l’instant inné, D’un silence beau, Qui œuvre vers. copyright@PGL Pierre-Gilles Léger 03.06.2016 Veuillez noter : Envoi… Total… Lire la suite →

Tout comme…

Tout comme, Se forment, Les vagues, On largue, Les larmes, En l’Âme. Elles viennent, En peine, Se fondre, Dans l’onde, Du cœur, Qui pleure. Tout comme, Se nomme, L’Océan, En-dedans, Se confondent, Eaux profondes. Elles viennent, Mais baignent, L’espoir, D’y… Lire la suite →

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils